AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE, SPORT, ENVIRONNEMENT | TOUT LE DÉPARTEMENT
17 janvier 2022

Coup de projecteur sur les pistes cyclables qui apparaitront en 2022 !

Partout dans le Nord, des aménagements pour sécuriser la circulation des cyclistes vont voir le jour cette année grâce au Département. Tour d’horizon des chantiers prévus.

Enfourchez vos vélos, 2022 donnera le jour à de beaux parcours.

Du côté de l’Avesnois

À Feignies, d’abord, sur la RD 405. Là où le rond-point des Longenelles a été créé il y a quelques années, les salariés pourront emprunter une piste cyclable menant à la zone d’activités. Avec le passage en moyenne de près de 5 300 véhicules (dont 10% de poids lourds) par jour, cet aménagement sur un côté de la route permettra de fluidifier le trafic et de sécuriser les cyclistes. Démarrage des travaux prévus en avril, pour un montant de 791 667 € HT cofinancé à hauteur de 30 % par la commune de Feignies.

Un petit point ensuite sur l’avancée du réseau points-nœuds. Ce système de fléchage d'itinéraires cyclables permet de circuler sans carte sur des centaines de kilomètres. Les panneaux directionnels numérotés seront posés petit à petit dans l'Avesnois à partir du mois de février et jusqu'à fin mai 2022.

Le réseau points-nœuds à vélo de l’Avesnois en chiffres

Il représentera 1 200km de voies et 211 points nœuds. Il est connecté à la véloroute V31 (Mormal et la Sambre), au chemin de halage de la Sambre, à l’EuroVelo 3, la Scandibérique (y compris la voie verte de l’Avesnois) et au réseau belge. Ce projet est porté par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) dans le cadre du dossier Interreg V Eurocyclo.

Du côté du Valenciennois

Après la phase 1 achevée en décembre 2021, la phase 2 de la piste cyclable entre Quérénaing et l’Université des Hauts-de-France permettra de finaliser le chantier. La voie cyclable devrait être complètement aménagée à la fin de l'année 2022 (sous réserve de l'aboutissement des acquisitions foncières). Elle sera longue de 2,8km. 10 000 véhicules, en moyenne, traversent Quérénaing chaque jour. Ce village de 900 habitants est une des portes de passage entre le Valenciennois et le Cambrésis.

Montant de l’opération : : 879 167 € HT. Le Département du Nord apporte 351 667 € HT, la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole 351 667 € HT et l'État 175 834 € maximum dans le cadre du fonds Mobilité Active.

Du côté du Cambrésis

La nouvelle voie à l’ouest de Caudry ne laisse pas les cyclistes sur le bord de la route. En fait si, mais tout en sécurité. La première section des travaux de contournement a débuté en juin 2021. Achevé vers le mois d’août 2022, cet aménagement cyclable sera emprunté dans les deux sens de circulation.  

Montant de l’opération : 1 200 000 € TTC (part cyclable de l’opération). Ces travaux sont financés par l'État au titre du fonds Mobilité active - Continuités Cyclables, le Département du Nord, la Communauté d’agglomération du Caudrésis-Catésis et la commune de Caudry.

Du côté de la Métropole Lilloise

Grande première dans le Nord : la création d’un chaucidou. Une voie centrale, entourée de deux voies cyclables, laissant la priorité aux deux-roues. Les voitures, les camions, les motos peuvent rouler dans les deux sens sur la voie centrale. Si ces véhicules doivent se croiser, ils doivent d’abord laisser les vélos circuler.

Entre Fretin et Templeuve, le Département va, sur la route départementale 19, expérimenter ce type d’aménagement. Les travaux commenceront dans le courant de l’année, en co-financement avec la Communauté de communes Pévèle-Carembault. Le chantier se déroulera en deux phases : une en 2022 et l'autre en 2023, pour un coût total de 720 000 €, en lien avec la Métropole Européenne de Lille qui assurera la continuité de l’itinéraire sur son territoire

À Attiches, sur la RD8, les cyclistes pourront rejoindre la forêt de Phalempin grâce à une piste cyclable à double sens rejoignant La Neuville, d'un seul côté de la chaussée. Les études de ce projet, estimé à 333 334 € HT, sont menées en lien avec la Communauté de Communes Pévéle Carembault, qui participera par ailleurs au financement de ces travaux. Ce dossier a été retenu pour un financement de l’État à hauteur de 133 333 € maximum au titre du fonds Mobilité active - Continuités Cyclables.

Du côté des Flandres

En fin d'année, un chantier sur la RD17 entre Esquelbecq et Wormhout sera lancé pour la création d'une piste cyclable et piétonne, pour un montant estimé de 600 000 € HT, co-financé par la commune d’Esquelbecq et la Communauté de communes des Hauts de Flandres. Une piste à double sens, hors agglomération, séparée de la route par une bordure ou une zone enherbée, permettra de sécuriser les cyclistes voulant rejoindre la gare, les commerces, la zone d'activités d'Esquelbecq et celle de Wormhout. La continuité cyclable en agglomération sera assurée par des aménagements plus modestes.

Par ailleurs, depuis le 18 janvier 2022 et pour trois semaines, des travaux d’aménagements cyclables sont en cours au niveau du rond-point qui relie les routes départementales 916 et 253 à la rue d’Aire à Hazebrouck.

Les travaux consistent à aménager des zones partagées pour les piétons et les cyclistes aux abords du rond-point et à réaliser la traversée de la RD 916 et de la rue d’Aire pour les cyclistes en parallèle des passages piétons existants. Ce chantier permettra aux cyclistes qui empruntent la rue d’Aire de rejoindre le chemin des Champs en toute sécurité.

Un coup d’accélérateur porté au projet global d’aménagements cyclables entre le centre-ville d’Hazebrouck et l’Eurovélo 5 à Aire-sur-la-Lys.

Illustration
Les aménagements cyclables réalisés par le Département bénéficient notamment du soutien financier de l'Union européenne (Interreg Eurocyclo) et du Fonds de mobilités actives "Continuités cyclables". 

 À pied ou à vélo, programmez votre balade dans le Nord avec Nord Evasion.

Crédits photo : Département du Nord

Pour aller plus loin