AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | TOUT LE DÉPARTEMENT
1 juin 2021

Pistes cyclables en 2021 : demandez le programme

Le Département se mobilise chaque année pour créer ou rénover pistes cyclables, véloroutes ou voies vertes. Cette année encore, de nombreux aménagements vont voir le jour. Petit tour d'horizon, à vélo.

L'ensemble des aménagements prévus cette année représente environ 3 millions d'euros d'investissements pour le Département du Nord.

Circuler en toute quiétude entre Mérignies et Pont-à-Marcq, c'est désormais possible sur la RD 917. Après un an de travaux et plus de 1 700 000 € cofinancés par le Département, les communes et l’État (280 000 euros, fonds de mobilités actives "Continuités cyclables"), les aménagements sont sécurisés, la chaussée renforcée et les pistes cyclables bidirectionnelles.

Après la réalisation d'une nouvelle piste cyclable bidirectionnelle entre Râches et Flines-lez-Râches, des travaux pour le prolongement de cet itinéraire sont programmés entre Coutiches et Orchies à partir du mois de septembre. Le chantier, d'un montant de 612 000 euros, est cofinancé par le Département, les communes de Coutiches et Orchies, la Communauté de communes Pévèle-Carembaut et l'État (204 000 euros, fonds de mobilités actives "Continuités cyclables").

Dans le secteur, d'autres aménagements sont envisagés, comme entre Chemy et Phalempin.

Des pistes cyclables vertes et transfrontalières

Le Département poursuit également en 2021 l'aménagement des voies vertes et le jalonnement de véloroutes transfrontalières.

La réhabilitation de la voie verte de l'Avesnois entre notamment dans sa dernière phase. Trente kilomètres auront été rénovés entre Ferrière-la-Grande et Glageon, pour un montant de près de 2,5 millions d'euros, avec le soutien de l'Europe (820 000 €) et de la Région Hauts-de-France au titre du schéma régional des véloroutes et voies vertes (375 000 €).

Les derniers aménagements seront terminés au printemps pour le début de la saison touristique. 

Toujours dans l'Avesnois, notons la réfection et la mise aux normes par le Département de 9 km de pistes cyclables le long de la RD 951 entre Avesnelles et Sains-du-Nord (1 million d'euros).

Au nord du département, on va voir du pays

La véloroute des Flandres qui va relier la métropole lilloise, via la Lys, à Dunkerque en passant par Bergues, Téteghem-Coudekerque-Branche, est en voie de finalisation avec la mise en place d’une signalétique directionnelle. Composé à 95% de voies partagées et apaisées, cet itinéraire est idéal pour rouler en toute tranquillité.

Le Département participe aussi, à raison de 10 000 euros par an, au projet Vélomaritime qui relie la Belgique au Pas-de-Calais (projet EuroVélo 4 qui reliera plus largement Kiev, en Ukraine, à Roscoff en Bretagne), en passant par le Dunkerquois.

Illustration

D'importantes liaisons locales

En parallèle de ces itinéraires structurants, les dessertes locales ne sont pas pour autant oubliées.

Ainsi, la voirie départementale aménagera des pistes cyclables entre Saint-Vaast-en-Cambrésis et Saint-Aubert au printemps (617 000 euros financés par le Département et les 2 communes) et sur le futur contournement ouest de Caudry cet été (1 200 000 euros, avec une participation à hauteur de 20% de la Communauté d’agglomération Caudrésis-Catésis et de la Ville de Caudry).

Des aménagements cyclables sont également prévus par le Département entre Hondeghem et Hazebrouck, dans le Dunkerquois (700 000 euros, financés à hauteur de 30% par les communes d’Hazebrouck et Hondeghem).

Dans le Valenciennois, il est prévu, à l'automne 2021, une nouvelle liaison vers l'université de Valenciennes, entre Quérenaing et Famars, pour un montant de 1,5 million d'euros. Ce chantier est soutenu par la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole et l'État (environ 220 000 euros, fonds de mobilités actives "Continuités cyclables").

Dans le Douaisis, un itinéraire cyclable entre Attiches et La Neuville sera aménagé pour un montant de 400 000€ (avec la Communauté de communes Pévèle-Carembault).

Réseaux points-nœuds : la suite !

Fort du succès du premier réseau point-nœuds développé dans les Flandres, un nouveau réseau devrait voir le jour d'ici la fin de l'année dans l'Avesnois, avec le concours de l'Europe.

Ces projets sont par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) dans le cadre du dossier Interreg V Eurocyclo, 

En moyenne, malgré les différents confinements, en 2020 250 cyclistes ont utilisé chaque jour le premier réseau point-nœuds des Flandres.

Un succès confirmé par le nombre de cartes vendues : 11 327 exemplaires ont été écoulés depuis 2019 France mais aussi en Belgique.

Vous pouvez désormais programmer et exporter votre itinéraire gratuitement en ligne sur le site Nord evasion.

Illustration
Les aménagements cyclables réalisés par le Département bénéficient notamment du soutien financier de l'Union européenne (Interreg Eurocyclo) et du Fonds de mobilités actives "Continuités cyclables". 

Crédits photo : Philippe Houzé, Cedric Arnould, Dominique Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet