AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | VALENCIENNOIS
11 septembre 2021

Entre Quérénaing et l’université polytechnique Hauts-de-France, ça va mieux rouler

C'est une question de sécurité autant que de mobilité à faciliter. Le Département se lance, dès le 13 septembre, dans la création d'une piste cyclable pour relier Quérénaing, dans le Valenciennois, à l’Université polytechnique des Hauts-de-France.

Chaque matin, Christophe quitte Quérénaing pour rejoindre son travail, à Valenciennes, à vélo. Dix kilomètres. 25 minutes de trajet. Sur une carte routière, ça paraît simple. Au quotidien, c'est une toute autre histoire. 

10 000 véhicules, en moyenne, traversent Quérénaing chaque jour. Ce village de 900 habitants est une des portes de passage entre le Valenciennois et le Cambrésis. Les voitures et poids-lourds empruntent notre commune pour éviter le péage de l'autoroute A2 à Thun-L'Évêque, détaille le maire, Didier Joveniaux. Le souci, c'est que ses rues n'offrent actuellement pas de piste cyclable.

C'est très dangereux. J'ai déjà dû à plusieurs reprises sauter dans le fossé en entendant des pneus crisser violemment lorsque les véhicules essaient de freiner en me voyant.

Christophe, cycliste.

Quérénaing rencontre une autre difficulté. Trop peu de bus relient notre commune au terminus du tram, qui se trouve à l'Université polytechnique des Hauts-de-France, à Famars, ajoute le maire. Il voit donc régulièrement des habitants y aller à pied, mais une fois sortis du village, il n'y a plus de trottoir ni d'accotement. Ils sont sur la route départementale 958.  Ils se trouvent en insécurité.

Des travaux pour aménager une piste cyclable

Le Département, en lien avec l'agglomération de Valenciennes Métropole, s'est saisi du problème. Dès le 13 septembre débute la création d'une voie cyclable qui reliera Quérénaing à l'université, en passant par Famars et Maing.

Durant les trois prochains mois, le chantier sera concentré sur Famars. La piste y sera large de trois mètres pour permettre la circulation des vélos dans les deux sens. 

Des travaux à Famars sans interrompre la circulation automobile

Le passage des voitures pourra être ralenti par l'utilisation de feux alternés durant certaines phases de travaux. Le Département propose donc aux conducteurs quatre alternatives routières.

Pour les personnes venant d'Aulnoy-lez-Valenciennes, il est possible de passer par Maing, puis Thiant, Monchaux-sur-Écaillon, Verchain-Maugré et Vendegies-sur-Écaillon.

Pour les personnes venant de Quérénaing, le conseil est de faire l'exact contraire du parcours indiqué ci-dessus, pour les personnes venant d'Aulnoy-Lez-Valenciennes.

Pour les personnes venant de Sepmeries, l'alternative est de passer par Maresches puis Préseau et de rejoindre la RD73 en direction de Marly. Les conducteurs venant de Marly, eux, pourront faire ce même parcours en sens inverse.

La voie cyclable devrait être complètement aménagée à la fin de l'année 2022. Elle sera longue de 2,8km.  Cet aménagement sera un bonheur, confie Didier Joveniaux. 

Sa création représente un budget de 1 055 000 euros. Le Département du Nord participe à hauteur de 499 000 euros, la communauté d'agglomération Valenciennes Métropole de 323 000 euros et l'État, à travers le fonds Mobilités Actives, de 233 000 euros.

Crédits photo : Département du Nord -D. Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet