AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | FLANDRE INTÉRIEURE
23 juillet 2021

Voirie : comment le Département trace la route

Pour maintenir le bon état des routes du Nord, le Département réalise toute l'année des travaux d’entretien, avec un pic l'été quand la météo est la plus favorable. Zoom sur le marquage au sol, étape essentielle à la sécurité des automobilistes.

Le Département du Nord a la responsabilité d'un des plus importants réseaux routiers au Nord de Paris, avec plus de 4 400 km de voiries.

Il en assure l'entretien des accotements (fauchage), le curage des fossés, la réparation ponctuelle des chaussées, des ouvrages d'arts, la remise en état de la signalisation routière… ou encore la reprise du marquage au sol (signalisation horizontale), comme sur le secteur d'Hazebrouck, où un chantier a été mené récemment.

Techniquement, l'opération se fait à l'aide de deux machines : 

  • une grosse machine : la T251. Elle peut contenir quatre tonnes de peinture. Elle est destinée au traçage des lignes continues et discontinues 
  • une plus petite, la T9. Elle est utilisée pour un traçage plus spécifique (flèches, laissez-passer, passage piéton, zébra).

Pour être efficace, le marquage nécessite une peinture avec des composants particuliers. Des microbilles de verre permettent notamment d'assurer une parfaite visibilité en tout temps (nuit, jour, sous la pluie), grâce à ses caractéristiques auto-réfléchissantes.

700 mètres de routes en 15 minutes

Une équipe de six agents, formés au préalable pour la conduite et la manipulation des machines, procède à un marquage minutieux des chaussées et des bords de routes.

Le rythme est soutenu : 700 mètres de route sont marqués en 15 minutes ! La peinture sèche en dix minutes en fonction des conditions climatiques. 

Près des chantiers, levez le pied !

Même si beaucoup de choses sont automatisées, les agents effectuent encore un nombre important de manœuvres à pied. L'occasion de rappeler la règle d'or sur la route pour  la sécurité de tous : près des chantiers, il faut lever le pied !

En écho à la campagne lancée par le Département, Nicolas Decrock, responsable de l'agence routière des Flandres rappelle la consigne donnée à ses agents : sur la route, il faut avoir trois yeux : un sur son travail, un sur soi et un sur son coéquipier. Les chantiers de marquage des routes sont avant tout un travail d’équipe confiante en elle.

Chaque année, le Nord mobilise 1,3 million d'euros aux travaux de marquage réalisés par les équipes départementales. En 2020, l'équivalent de 800 journées de travail ont été consacrées à cette mission.

Retrouvez dans notre dossier dédié les chantiers de voirie près de chez vous.

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin

Retour au sommet