EMPLOI, CULTURE, HANDICAP | AVESNOIS
7 mars 2022

"Verre la lettre" : quand la culture permet de reprendre confiance

Cet hiver, des Nordistes éloignés de la culture ont participé à des ateliers visant à laisser s'exprimer leur créativité tout en favorisant le lien social. Le résultat de leur travail est à découvrir au MusVerre jusqu'au 20 mars.

Entre octobre 2021 et janvier 2022, une quarantaine d'enfants, adolescents et adultes ont participé au projet Verre la lettre. Qu'ils soient en situation de handicap, en situation d'illettrisme, engagés dans un parcours de réinsertion sociale et professionnelle ou encore accueillis en centre d'hébergement d'urgence, tous sont accompagnés par des structures spécialisées du territoire.

Retrouver l'estime de soi

Lors de leur première visite au MusVerre, les participants ont pu découvrir l'exposition temporaire Lettres de verre, une éclipse de l'objet, imaginée par le designer et artiste Jean-Baptiste Sibertin-Blanc. C'est donc autour de l'alphabet, de la sensibilisation à la lettre et au mot, et plus largement, à l'écrit, que différents ateliers leur ont été proposés.

Des médiateurs du musée les ont guidés sur le chemin de l'expression plastique.  Durant sept séances, chaque groupe a créé un abécédaire en utilisant des techniques variées : peinture sur verre, fusing, superposition d'éléments par transparence, etc., explique Cécile Charniaux, responsable du service des publics au MusVerre. 

Pierre Fourny, créateur de la Compagnie ALIS (Association Lieu Image Son) a également animé une séance de travail autour de la pratique artistique de la "Poésie à 2 mi-mots".  Tout cela était nouveau pour eux mais petit à petit ils ont pris confiance, car ils ont vu qu'ils arrivaient à faire de belles choses , poursuit Cécile Charniaux.

Ce que confirment en effet les témoignages laissés par les bénéficiaires au terme du projet. Dans le groupe emmené par l'AEP Le point de jour, les participants se sentent  fiers et satisfaits . Christelle, Cindy, Nathalie, Jean-Pierre et Sylvain, apprenants de l'association Mots et Merveilles, ont eux écrits ces mots :  ALLER DE DÉCOUVERTE EN DÉCOUVERTE, Contrôler ses gestes, la maîtrise de soi, dépasser ses capacités, Avoir peur puis se rassurer sur ses capacités, FAIRE DE NOUVELLES CONNAISSANCES. 

  • 1/2
  • 2/2

L'art de vivre-ensemble

Faire de nouvelles connaissances, tel était bien là aussi un objectif majeur du projet. En plus de l'œuvre collective, chaque bénéficiaire a créé sa propre lettre de l'alphabet en pâte de verre... et surtout, des liens avec les autres.  Dans ce genre de projet, une relation se crée avec les médiateurs bien sûr, mais également au sein même du groupe , témoigne Cécile Charniaux.

Et pour Audrey Châtelain, directrice adjointe de l'association Mots et Merveilles partenaire du projet,  l'enjeu par rapport à nos actions est justement de travailler sur le lien. Surtout en ce moment, on voit ce que ça engendre de ne pas se connaître et d'avoir peur de l'autre. Ces ateliers ont permis la rencontre et l'ouverture aux autres.  

Une manière de  tester le vivre-ensemble  particulièrement d'actualité.

Quelques chiffres

Fidèle mécène du MusVerre, la Fondation Caisse d’Epargne Hauts-de-France soutient les actions de médiation sociétales et culturelles du musée depuis 10 ans, en partenariat avec les acteurs sociaux et médico-sociaux du territoire. Le projet Verre la lettre a ainsi bénéficié d'un mécénat de la Fondation à hauteur de 5 000 €.

Les structures partenaires du projet : LADAPT à Maubeuge, l'association HAVRE au Cateau-Cambrésis, l'AEP Le Point du Jour à Wignehies, la Souris verte à Mons en Belgique, l'association Mots et Merveilles à Aulnoye-Aymeries et l'AFAD à Fourmies.  

Pour aller plus loin