EMPLOI | AVESNOIS
22 avril 2021

Une formation d'aide à domicile ciblée pour un emploi assuré

Une formation rémunérée avec un emploi à la clef ? C'est ce que propose Pôle Emploi aux allocataires du Revenu de Solidarité Active, en lien avec les services d'aide à domicile de Sambre Avesnois et le Département du Nord.

Cet après-midi au Centre Régional de Formation en milieu ouvrier (CREFO), Laëtitia Dupont s'entraîne au pliage du linge "en tiroir". Un détail pour certains mais qui fait toute la différence pour la jeune femme, en pleine insertion professionnelle. Je suis en formation pour trois mois afin de devenir assistante de vie aux familles. L'entretien du linge est un savoir-faire indispensable pour mon futur métier explique-t-elle. 

Laëtitia a été orientée sur cette formation par les équipes de la Maison départementale de l'insertion et de l'emploi (MDIE) de Maubeuge.

L'avantage de ce dispositif : un travail en amont avec le secteur de l'aide à domicile pour cibler leurs besoins. Pôle Emploi finance alors plusieurs modules pour le compte de l'employeur, qui s'engage à recruter la personne à l'issue de sa formation. 

Anticiper ensemble les besoins du territoire 

Pour Laëtitia, le parcours débute en début d'année, avec un rendez-vous à la MDIE. Depuis plusieurs mois, je m'occupe de mon mari qui est gravement malade. Il a perdu son emploi. Allocataire du RSA depuis peu, les services du Département m'ont contactée pour voir comment ils pouvaient m'accompagner. Tout est allé très vite ! 

Après son premier entretien, Laëtitia est prise en charge par Fanny Van Labeke, coach emploi à la MDIE. Le désir de se former et de travailler dans le secteur de l'aide à domicile est mis à jour. Le lien est alors établi avec la plateforme territoriale de l'emploi et de l'insertion professionnelle, qui convie Laëtitia à une réunion d'information organisée par Pôle Emploi et le CREFO. 

Nous préparons ces réunions avec les employeurs, pour identifier leurs besoins. Ils sont à la recherche de personnes qualifiées mais cela n'existe pas toujours. Alors nous finançons une formation sur mesure pour les candidats motivés, avec comme objectif final, la signature d'un CDI.

Stéphanie Mixte, directrice du Pôle Emploi de Maubeuge

Une préparation opérationnelle à l'emploi

Comme Laëtitia, 22 personnes participent à cette session de formation de trois mois, organisée en présentiel et en distanciel en raison des conditions sanitaires. Elle comprend également une période de stage de 70h, avec une évaluation.

Au programme des modules pour devenir assistant de vie aux familles : le contexte général et juridique de l'intervention à domicile, les protocoles liés à l'entretien du linge, au cadre de vie et à l'aide à la toilette. Nous travaillons également sur la communication envers les personnes dépendantes, sur les concepts de bienveillance et de dignité des personnes. C'est avant tout un métier tourné vers l'humain précise Ariane Hannoye, formatrice au CREFO. Une fois formé, l'assistant de vie aux familles est également à même d'orienter les usagers vers les dispositifs de droit commun dont il pourrait bénéficier.  

D'ici 2023, 2 700 postes seront à pourvoir dans le secteur des Services d'Aide et d'Accompagnement à Domicile dans tout le département. Avec cette préparation opérationnelle à l'emploi, 80 recrutements sont déjà assurés pour cet été.

Illustration

Pour retrouver la liste des MDIE du territoire

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin

Retour au sommet