HANDICAP , SÉNIORS , FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
4 octobre 2021

Trouver du soutien quand on est aidant

Être aidant peut devenir source d'épuisement. Près de 600 000 Nordistes prennent soin quotidiennement d'un proche. La journée du 6 octobre 2021 leur est consacrée. Elle est aussi l'occasion de rappeler que des aides existent pour les soulager.

Plus de 600 000 personnes dans le Nord se dévouent chaque jour à un proche. Maladie, âge, handicap… Quelle que soit la raison de la perte d'autonomie, l'aidant peut se retrouver lui-même en situation de détresse physique et mentale.

Pour leur apporter du répit, le Département et ses partenaires déploient des solutions très concrètes comme l'accueil de jour ou les interventions à domicile. Ces dispositifs peuvent d'ailleurs faire l'objet d'une prise en charge financière dans le cadre de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Le Département du Nord s’engage fortement depuis plusieurs années pour proposer aux aidants des temps de répit et un soutien psychosocial via les plateformes de répit.  Notre Département est l’un des plus avancés en termes de politique vers les aidants

Frédérique Seels, vice-présidente en charge de l'Autonomie des séniors

Pour aller plus loin et faciliter l'information des familles, le Département a mis en ligne à l'occasion de cette journée nationale la page aidant.lenord.fr.

Ce site permet de trouver facilement une réponse aux questions les plus fréquentes et d'orienter les usagers vers le bon interlocuteur. Diverses solutions existent, qui s’adaptent aux profils de l’aidant et du proche accompagné, afin d’éviter l’épuisement physique et psychique rappelle Frédérique Seels, vice-présidente en charge de l'autonomie des seniors.

Crédits photo : Istock

Pour aller plus loin

Retour au sommet