HANDICAP , SÉNIORS | TOUT LE DÉPARTEMENT
15 octobre 2020

Un congé indemnisé pour les proches aidants

Depuis le 1er octobre, les aidants qui ont pris congé pour prendre soin de leur proche en perte d’autonomie peuvent bénéficier d'une indemnisation : l'allocation journalière du proche aidant. Découvrez l'essentiel de ce nouveau dispositif.

La France compte aujourd'hui 8,3 millions d'aidants.

Dans le Nord, près de 600 000 personnes prenaient soin en 2018 d'un proche âgé dépendant ou en situation de handicap.

Pour s' en occuper quotidiennement , nombreuses sont celles qui prennent un congé sans solde auprès de leur employeur.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 a institué le principe d'un congé indemnisé.

Ainsi, depuis le 1er octobre , les aidants qui arrêtent de travailler ponctuellement ou réduisent leur activité pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie et bénéficiant d'un congé accordé par leur employeur peuvent prétendre à l'allocation journalière du proche aidant (AJPA). 

Qui peut en bénéficier ?

Cette prestation est accessible aux résidents français proches aidants qu'ils soient salariés, travailleurs indépendants, fonctionnaires ou chômeurs indemnisés. 

L'aidant ne doit pas être rémunéré par son proche ni percevoir de prestations non cumulables.

Aucune ancienneté dans l'entreprise n'est requise pour prendre le congé proche aidant, contrairement au système actuel. Ce congé ouvrira également des droits à la retraite sur la période concernée.

La personne aidée doit avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la Maison Départementale des Personnes Handicapées ou un degré de dépendance déterminé par le Conseil départemental (évalué dans le GIR I à III).

Quelles modalités ?

L’Ajpa est versée par la Caisse d'Allocations Familiales  ou la Mutualité Sociale Agricole dans la limite de 66 jours, fractionnables par demi-journée selon la situation professionnelle, durant l’ensemble de la carrière professionnelle, pour une ou plusieurs personnes aidées.

Si vous vivez en couple, vous pouvez en bénéficier tous les deux et les cumuler. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande.

Chaque bénéficiaire a droit à un maximum de 22 jours par mois.

Quel montant ?

Le proche aidant recevra une allocation de 43,83 euros par jour s'il vit en couple, 52,08 euros par jour s'il vit seul. C'est le même barème que celui appliqué au congé pris pour s'occuper d'un enfant malade.

Comment faire une demande ?

Si vous êtes allocataire CAF, vous pouvez faire une demande d’Ajpa en ligne sur le site de la CAF en vous connectant à votre compte, rubrique  demander une prestation.

Si vous n’êtes pas allocataire, vous pouvez faire une demande d'Ajpa  sur le site de la CAF dans la rubrique Faire une demande de prestation > La maladie et le handicap.

Chaque mois, vous recevrez une attestation à compléter et à retourner à votre CAF afin de percevoir votre allocation.

Si le versement se fait par la MSA, vous pouvez télécharger le formulaire de demande sur le site.

Et le Département ?

Le Département du Nord a développé plusieurs dispositifs pour permettre aux aidants de profiter de solutions de répit.

L'ensemble de ces offres de service sont détaillées dans un guide pratique qui leur est dédié, que vous pouvez télécharger ci-dessous

Pour aller plus loin