EMPLOI | FLANDRE MARITIME, TOUT LE DÉPARTEMENT
14 juillet 2021

RSA : aller sur les chantiers pour découvrir les métiers qui recrutent

Le secteur du bâtiment et des travaux publics recrute dans le Nord ! Les équipes du Département dans les Flandres proposent aux allocataires du RSA d'aller sur le terrain pour découvrir la diversité des métiers proposés. Reportage à Dunkerque.

Rien ne vaut une visite sur le terrain pour saisir la réalité d'un métier. La plateforme départementale emploi et insertion des Flandres a donc convié un groupe de personnes engagées dans un parcours de retour vers l'emploi à venir rencontrer des acteurs du Bâtiments et des Travaux Publics (BTP) sur différents chantiers à proximité du littoral.

Première étape : la digue de Dunkerque où l'entreprise Eurovia pose actuellement 10 000 m2 de pavage. Lors de la présentation préalable de l'entreprise, dans la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Dunkerque, les participants n'ont posé aucune question. Mais une fois sur le chantier, tout change. Au contact de ceux qui y travaillent, le dialogue s'instaure naturellement, y compris avec Jean-Louis Bultheel, responsable de l'agence dunkerquoise d'Eurovia.

En les emmenant sur le terrain, on fait tomber toutes les barrières

Marc Lebecque, responsable de la CCI à Dunkerque

Conditions de travail, rémunération, possibilités d'évolution dans l'entreprise... Au fil de l'eau, une multitude de sujets est abordée en toute simplicité. C'est très parlant de venir ici, apprécie Yannick, en parcours d'insertion. D'habitude quand je passe près d'un chantier, je ne vois que la gêne occasionnée. Maintenant, j'ai le point de vue des ouvriers et j'en sais plus sur les avantages et les inconvénients de leur métier.

Deuxième étape de la visite : un chantier d'assainissement mené par l'entreprise SADE à Petite-Synthe. Ce n'est pas du tout pareil que le premier chantier, on voit qu'il y a vraiment plein de métiers différents, constate Thibaut, un jeune participant de presque 20 ans qui avoue ne rien connaître au BTP mais est super motivé.

"Dans 10 à 15 ans, 40 % de nos effectifs seront partis à la retraite"

"Être motivé". Voilà les deux mots qui auront probablement été les plus souvent prononcés au cours de ces visites. Qu'il s'agisse des entreprises ou des agences d'intérim, le son de cloche est le même : celui ou celle qui s'intéresse et montre son envie de réussir a toutes les chances d'y arriver… d'autant plus si les règles de base du savoir-être en entreprise sont respectées. Ce n'est pas compliqué, rassure Lidwine Dryepondt, chargée de mission à la plateforme départementale emploi et insertion. Il faut juste se lever le matin, être ponctuel et prévenir en cas d'absence. Comme vous l'avez fait aujourd'hui !

Dans le BTP, ce ne sont pas les opportunités qui manquent ! Nous avons besoin de main d'œuvre aujourd'hui et pour demain. Dans 10 à 15 ans, 40 % de nos effectifs seront partis en retraite. Vous avez besoin de travailler et nous, nous avons besoin de vous, conclut Jean-Louis Bultheel.

Crédits photo : Département du Nord, G. Leplat

Pour aller plus loin

Retour au sommet