EMPLOI | MÉTROPOLE
14 septembre 2022

Revival donne une seconde vie à vos anciennes baskets

Rien ne se perd, tout se transforme. Avec une bonne idée, née pendant le premier confinement, et beaucoup de matière grise, la start up nordiste Revival dessine un nouvel avenir pour vos chaussures usées.

C'est avec deux associées que Guillaume Haffreingue s'est lancé en 2020 dans un projet ambitieux : créer la première plateforme de recyclage des thermoplastiques contenus dans nos objets du quotidien.

Chaque année, en Europe, 1,5 million de tonnes de déchets textiles et de chaussures sont stockées sans être recyclées, rappelle le cofondateur de la startup Revival. Et pour cause, la loi anti-gaspi de 2020 interdit de jeter, et impose aux industriels de trouver des filières... quand elles existent.

Recherche et développement

Profitant d'un terreau fertile et de l'excellence des écoles nordistes, l'entreprise s'est vite rapprochée du monde économique local et de partenaires universitaires, comme l'IMT Nord Europe à Douai.

Depuis un an et demi, nous avons beaucoup investi sur la recherche, en chimie notamment, pour être en mesure de tenir notre promesse : transformer un déchet en matière première recyclée à valeur ajoutée

Guillaume Haffreingue, président de Revival

Là on ses concurrents européens broient ou incinèrent, Revival sépare les matériaux, proposant des produits avec une pureté proche de 95%.

Quand une basket se transforme en piste cyclable

Revenons pour l'exemple à nos baskets usées. Des centaines de paires seront collectées lors du semi-marathon de Phalempin début juillet. Les semelles serviront à construire... une nouvelle piste cyclable ! Avec ce projet porté par la Communuauté de commune Pévèle-Carembault, le caoutchouc recyclé entre dans la composition du revêtement, avec de la pierre de lave française et de la résine, qui sera bientôt biosourcée, précise Guillaume.

Cerise sur le gâteau, ce revêtement innovant est plus drainant et facilement réparable, avec des patchs.

Pour l'entreprise, qui collectionne actuellement les prix et multiplie les partenariats, d'autres matières se prêtent aujourd'hui au recyclage (ballons de foot, balles de tennis...) avec d'autres débouchés, comme les panneaux d'isolation phonique.

Autant de filières d'avenir avec en ligne de mire un autre objectif : créer des emplois, conclut Guillaume Haffreingue.

Crédits photo : Département du Nord

Pour aller plus loin