ENVIRONNEMENT, TOUS | TOUT LE DÉPARTEMENT
3 novembre 2020

Les colibris du Département du Nord

Avec Nord durable, le Nord s'est engagé dans une démarche visant à rendre ses politiques et son administration plus respectueuses de l'environnement. En interne, près de 80 agents se sont déjà portés volontaires pour la mettre en œuvre au quotidien.

Avec son projet Nord durable, le Département s’est engagé à agir pour transformer ses territoires et mobiliser l’ensemble de ses habitants.

Le 28 septembre dernier, 59 engagements concrets ont été votés à l'unanimité par l'assemblée départementale faveur du développement durable, de la qualité de vie des habitants et encourageant de surcroît la création d'emplois non délocalisables.

Ces engagements concernent tous les Nordistes, y compris bien sûr les agents de l'administration départementale.

Afin de limiter son impact environnemental, elle se mobilise autour de trois chantiers principaux :

  • les mobilités durables (se déplacer moins et mieux en privilégiant le covoiturage et les modes de déplacements doux)
  •  les consommations durables (tendre vers une administration zéro déchet et zéro plastique, diminuer la consommation de papier, maitriser les consommations d'énergie, recycler et valoriser les ressources)
  • les pratiques durables (cultiver l'esprit administration durable au niveau individuel et collectif)

Dans le cadre du chantier relatif aux pratiques durables, un réseau d'agents a vu le jour récemment sur la base du volontariat.

À ce jour, 77 agents départementaux motivés se sont déjà portés candidats pour animer la démarche sur leurs lieux de travail et être des ambassadeurs internes de l'administration durable auprès de leurs collègues : ce sont les colibris du Département du Nord.

La légende du colibri

Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Terrifiés, les animaux observaient le désastre sans bouger. Seul le petit colibri s’activait en transportant des gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Un tatou agacé lui fit remarquer que ce n'était pas ces quelques gouttes dérisoires qui allaient éteindre le feu. Je le sais  lui répondit le colibri, mais je fais ma part.

Pour aller plus loin