JEUNESSE ÉDUCATION | TOUT LE DÉPARTEMENT
11 décembre 2019

Les centres sociaux et le Département poursuivent leur collaboration

La Fédération des centres sociaux et le Département ont renouvelé un protocole de coopération le 11 décembre. Il s'agit de poursuivre une collaboration de plus de 15 ans, au service des personnes les plus fragiles.

« Je travaille notamment à ce que les exclusions temporaires des collégiens, un à cinq jours, soient bénéfiques pour eux, en organisant des formations, des visites d'entreprises, afin de les éveiller à leur futur. C'est enrichissant pour tout le monde », témoigne Léo Vanzeveren, référent jeunesse au centre social du Chemin rouge à Fâches-Thumesnil.

Ceci est un exemple de ce que les 153 centres sociaux du Nord permettent de réaliser au travers de leur collaboration avec le Département.

Celui-ci vient de renouveler un protocole de coopération avec la Fédération des centres sociaux Nord – Pas-de-Calais, pour la période 2019-2022.

Ce protocole vise à offrir aux Nordistes un accompagnement répondant à leurs besoins du quotidien, particulièrement en secteur socialement difficile.

135 centres sociaux financés en 2020

Léo Vanzeveren, témoigne de son expérience au sein d'un centre social. 
Léo Vanzeveren, témoigne de son expérience au sein d'un centre social. 

Il intègre les mesures du Plan de prévention et de lutte contre la pauvreté, signé par le Département et l'Etat, fin 2018.

Concrètement, ce sont 135 centres sociaux qui seront financés par le Département en 2020, contre 125 en 2019, pour une enveloppe globale de 5,3 millions d’euros. 

« Cette coopération renforce le lien entre nos deux institutions, avec le travail quotidien des UTPAS, Unités territoriales de prévention et d’action sociale. Nous sommes complémentaires en termes de proximité », remarque Monique Denoyelle, présidente de la Fédération des centres sociaux Nord – Pas-de-Calais. 

« Ce nouveau protocole va en effet, permettre la déclinaison locale des mesures du Plan de prévention et de lutte contre la pauvreté et l'étayage de 30 agents de liaison sociale en environnement scolaire supplémentaires dans les collèges », renchérit Jean-René Lecerf, président du Département du Nord. 

Les projets jeunesse, 11 – 17 ans, des centre sociaux seront financés à hauteur de 30 000 euros par centre social, sans compter d’éventuels bonus selon le contexte social du territoire et le nombre de jeunes concernés. 

Pour aller plus loin