JEUNESSE ÉDUCATION | DOUAISIS
2 août 2021

Le collège d'Orchies, un bon élève pour l'environnement

Panneaux photovoltaïques, éclairage revu et nouvelle laverie. Le Département profite de l'été pour réaliser des travaux importants en matière de développement durable au collège d'Orchies. Visite de chantier.

Au collège du Pévèle, les travaux vont bon train. Comme dans une soixantaine d'autres collèges nordistes, on profite de l'été pour entretenir et rénover les établissements afin d'offrir aux élèves des conditions de travail de qualité.

Illustration
Visite de chantier du 21 juillet, en compagnie de Marie Citers, vice-présidente en charge de l’éducation et des collège.

Ici à Orchies, ce sont principalement des travaux en lien avec le développement durable qui visent à réduire la facture énergétique. Panneaux photovoltaïques, éclairage LED et nouvelle laverie, les travaux se chiffrent à 466 595 euros.

Une nouvelle laverie plus grande, plus fonctionnelle

Pour le plus gros collège du Nord en termes d'effectifs, il fallait bien une laverie digne de ce nom ! Car, ici, la cantine accueille le midi 875 élèves. Une sacrée performance pour l’équipe de restauration qui se trouvait à l'étroit dans l'ancien local.

Pour un total de 240 000 euros, la laverie bénéficiera d'une surface de 40m2. Elle permettra une plus grande fluidité de déplacement le long du self-service. Des équipements supplémentaires ont également été ajoutés afin de faire tourner à plein régime cette grosse demi-pension.

De nouveaux éclairages LEDS

Pour un confort de travail optimal et un gain énergétique certain, 47 salles de l'établissement seront dotées d'un nouvel éclairage à LED. Ce choix permet d'ajuster la luminosité des salles en fonction de la lumière extérieure et d'apporter un vrai confort visuel aux élèves avec un éclairage beaucoup plus doux que les anciens néons fluorescents. Le gain sur la facture d'éclairage est estimé à près de 50%.

Des panneaux photovoltaïques pour une auto-consommation

Sur le toit de l'établissement seront installés des panneaux photovoltaïques qui permettront d'auto-alimenter la consommation électrique de l'établissement. Sur une surface de 100m2 avec une exposition optimale, ces panneaux devraient permettre de réduire considérablement la consommation annuelle du collège.

Crédits photo : Philippe Houze

Pour aller plus loin