EMPLOI | VALENCIENNOIS
3 avril 2021

La filière du ferroviaire recrute dans le Nord

Avec 14 000 emplois sur le territoire, et plus particulièrement dans le Valenciennois, le secteur ferroviaire pèse lourd dans l’emploi nordiste. Panorama des métiers et d'une filière qui recrute !

En France, une rame sur deux en circulation a été fabriquée dans le Nord !

Près de 200 entreprises sont  implantées dans les Hauts-de-France, et plus spécifiquement dans le Valenciennois. On y trouve le numéro 2 mondial du secteur, Alstom (qui vient de racheter les activités ferroviaires de Bombardier), mais également un vivier très dynamique de petites et moyennes entreprises.

Ces PME sont des équipementiers, des bureaux d’études et d'ingénierie. Lors des hausses d’activité, les grosses entreprises sous-traitent sur le territoire, explique Patricia Batailler, chargée de mission à la plateforme départementale de l’emploi de Valenciennes. Par exemple, à Crespin, le groupe Sirail gère la réalisation des câblages, tandis que les chaudrons (ce qu’on appelle communément les wagons) peuvent être assemblés à Saint-Amand-les-Eaux chez MTM. 

Un vivier de compétences qualifiées

Tous les secteurs du ferroviaire sont ainsi représentés autour de Valenciennes :

  • Infrastructure,
  • contrôle commande,
  • signalisation, 
  • matériel roulant voyageurs et fret, 
  • essais et certifications,
  • maintenance, 
  • déconstruction, 
  • formation.

À la faveur d’importants projets confiés à ces usines, comme le futur métro francilien, le ferroviaire offre aujourd’hui de nombreuses opportunités en matière d’emplois.

Peintre ferroviaire, dresseur, soudeur ou encore assembleur-garnisseur sont quelques uns métiers le plus en tension.

Patricia Batailler, chargée de mission à la plateforme départementale de l’emploi de Valenciennes

 Il existe également des métiers plus qualifiés tels que les techniciens essais ou les ingénieurs au sein des bureaux d'études qui œuvrent à l'amélioration constante des chaudrons, explique encore Patricia Batailler. 

Pôle emploi, Département et Région main dans la main

Face à la technicité de l'ensemble de ces métiers, l'un des enjeux réside dans la performance des formations proposées aux candidats. C’est Manpower qui a décroché le marché d’intérim et nous nous réunissons chaque mois avec Pôle emploi et la Région, en compagnie des quatre groupes de formation locaux, pour anticiper les besoins en recrutement et préparer les candidats, ajoute Patricia Batailler. Pour les assembleurs par exemple, nous demandons une expérience en électricité et les candidats seront ensuite formés pour acquérir les compétences nécessaires.

Malgré la pandémie, les récentes annonces de relance économique confirment le développement de la mobilité durable et plus précisément des transports ferroviaires comme une priorité de long terme, avec des retombées positives en termes d'emplois.

Vous êtes allocataires du RSA, et intéressé par ces métiers ? Contactez la Maison départementale insertion et emploi de Valenciennes ou votre conseiller Pôle emploi !

Le ferroviaire en quelques chiffres

Les Hauts-de-France accueillent 40% de l'activité ferroviaire hexagonale, dont 60% basée sur le Valenciennois. 14.000 professionnels travaillent au quotidien pour environ 200 entreprises.

Crédits photo : Département du Nord - D. Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet