ENVIRONNEMENT
8 février 2021

Devenir agriculteur : mode d'emploi

Plus d'un nouvel agriculteur sur dix aujourd'hui n'est pas issu du monde agricole. Alors, pourquoi pas vous ? Voici quelques conseils pour vous lancer dans cette aventure qui nécessite motivation et persévérance.

Maraîcher, arboriculteur, horticulteur, berger... Un agriculteur sur dix qui s'installe aujourd'hui n'est pas issu du monde agricole. Les installations ont même été multipliées par deux en dix ans. Les Nordistes sont les plus volontaires de la région avec un nombre de femmes plus élevé que dans les autres départements.

Formés et accompagnés par la Chambre d’agriculture Nord-pas-de-Calais et par d'autres structures agricoles comme Initiatives Paysannes, ces nouveaux agriculteurs ont toutes les clefs pour monter des exploitations viables.

Voici comment s'y prendre en 5 étapes :

1- Se former

Pour devenir agriculteur, il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme mais c'est tout de même conseillé pour acquérir les connaissances techniques, économiques...

Pour obtenir les aides nationales à l'installation agricole, il est cependant obligatoire d'avoir un diplôme agricole de niveau 4, correspondant au minimum au baccalauréat professionnel agricole ainsi qu'un Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP) à établir avec la Chambre régionale d'Agriculture.

Le diplôme agricole peut s'obtenir par voie scolaire, apprentissage, formations pour adultes ou par Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

2- Identifier son projet d'installation agricole

Quel type de production envisagez-vous ? D'autres activités pourraient-elles être développées ? Souhaitez-vous travailler seul, avec des associés ? Vos produits seront-ils commercialisés ? quel revenu envisagez-vous ? Autant de questions auxquelles il est important de répondre pour définir clairement votre projet.

Une fois l'idée mûrie et stabilisée, vous entrez dans la phase de formalisation de votre projet et devez remplir le guide pratique du porteur de projet qui sera le point de départ des études de faisabilité. Mais pas seulement ! Ce guide permet aussi de poser ses motivations, ses objectifs, ses compétences afin de définir un pré-projet.

Ensuite, vous arrivez à l'étape de l'auto-diagnostic qui consiste à monter votre Plan de Professionnalisation Personnalisé.

3- Trouver une exploitation agricole

Pour devenir agriculteur, il est nécessaire de se mettre à la recherche d'un site de production (foncier, bâtiments...). Plusieurs outils pour faciliter votre recherche et pour vous faire connaître : le site internet du PAIT Hauts-de-France (Point d'Accueil Installation Transmission),  le répertoire départemental d'installation, les publicités légales de la SAFER (Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural) mais aussi les collectivités, les notaires, les agences immobilières, le bouche-à-oreille...

4- Entreprendre les démarches administratives

Il est conseillé dans la majorité des cas de réaliser une demande d'autorisation préalable d'exploiter qui nécessite un délai d'instruction d'environ 4 mois. Ensuite, il convient de choisir la forme juridique de son entreprise. En sachant que le régime juridique a des incidences sur les régimes fiscaux et sociaux. Tous ont des avantages et inconvénients, il est donc nécessaire de déterminer vos objectifs et votre mode de fonctionnement pour choisir le statut le plus adapté à votre situation. Enfin, la grandeur de votre exploitation agricole déterminera votre statut social qui déterminera à son tour vos prestations et cotisations sociales.

Dernière étape, il faut enregistrer son activité auprès du Centre de Formalité des Entreprises. C'est le point de passage obligatoire pour un début, une modification et une cessation d'activité.

5- Se faire aider

Comme vous pouvez le constater, monter une exploitation agricole nécessite de nombreuses démarches. Ne restez pas seuls ! De nombreux conseillers et structures existent pour vous conseiller. Faites-vous accompagner, vous y gagnerez du temps et de l'énergie.

À la Chambre d'agriculture Nord-pas-de-Calais, le Point Accueil Installation Transmission vous propose un accompagnement complet.

Des aides existent !

Vous avez besoin d'un soutien financier ? Des aides régionales et nationales existent. Les critères d'éligibilité ne sont pas les mêmes mais vous trouverez forcément un dispositif qui vous convient.

Crédits photo : Philippe Houze / Dominique Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet