EMPLOI | AVESNOIS
21 septembre 2020

"Je suis la preuve qu’on peut avoir des coups durs et rebondir"

Certains parcours réussis d’anciens allocataires du RSA sont particulièrement inspirants. C’est le cas de Virginie Charles, qui a su faire preuve de résilience pour retrouver le chemin de l’emploi au sein du Département.

Après une carrière entièrement consacrée à l’insertion, notamment dans des organismes de formation, Virginie Charles se retrouve sans emploi et perçoit un complément RSA (Revenu de Solidarité Active). Ce n’était pas facile, j’ai commencé à me remettre en question et je ne me sentais plus à la hauteur pour le marché du travail, confie la jeune femme. 

C’est en février dernier qu’elle pousse les portes de la permanence du Quesnoy de la Maison Départementale Insertion et Emploi (MDIE). Alors que j’avais toujours conseillé les autres dans leur recherche d’emploi ou de formation, je n’arrivais pas à appliquer ces principes pour moi. Grâce à Fanny, je suis parvenue à formaliser les choses, à mettre des mots sur toutes mes expériences et à prendre du recul, se souvient Virginie. 

La solution du coaching personnalisé et régulier

Avec le confinement, l’accompagnement personnalisé s’est poursuivi par téléphone et la régularité a payé. Nous nous appelions chaque semaine afin de faire le point sur les offres et j’avais choisi de poser ma candidature à chaque fois, même si le profil recherché était un peu éloigné du mien. Une pugnacité qui a porté ses fruits car les entretiens ont eu pour effet d’entrainer Virginie à se valoriser. De quoi rassembler la motivation nécessaire pour retrouver le chemin de l’emploi.

Ce coaching, c’était le coup de boost dont j’avais besoin.

Virginie Charles

La jeune femme a d’abord trouvé un contrat de remplacement comme assistante de direction dans une association d’entraide, ce qui lui a remis le pied à l’étrier. Le directeur m’a accordé sa confiance, je me suis dit que c’était possible, que j’étais sur la bonne voie. 

"Aujourd’hui, je ne doute plus de mes capacités"

À l’issue de ce contrat, la coach de Virginie lui parle d’une offre au Département du Nord, en tant que gestionnaire de l’orientation des bénéficiaires du RSA. Le poste idéal pour quelqu’un qui apprécie tout autant le contact du public que le côté administratif... et Virginie a été retenue : Avec ce poste, je reviens à mon cœur de métier tout en pouvant m’épanouir et apprendre. 

Depuis le 1er juillet, elle est chargée du suivi des parcours des allocataires du RSA au sein du Service Orientation et Suivi de Parcours (SOSP) à Avesnes-sur-Helpe, où elle s’est rapidement intégrée : L’accueil que l’équipe m’a réservé a contribué à gagner encore en confiance en moi, reconnait Virginie.

Une expérience supplémentaire qui la conforte dans son choix de carrière. Je sais que je suis faite pour ce secteur, assure-t-elle. Désormais, la jeune femme se sent armée pour l’avenir. Aujourd’hui, je ne doute plus de mes capacités professionnelles. Et surtout, je suis la preuve qu’on peut avoir des coups durs et rebondir ! 

Crédits photo : Département du Nord - P.Houzé

Pour aller plus loin