EMPLOI | CAMBRÉSIS
23 décembre 2019

"Grâce à ma coach, j'ai trouvé ma vocation"

Marine Boittiaux vient de débuter un service civique à la Maison départementale insertion et emploi (MDIE) de Cambrai. Retour sur un exemple concret de parcours réussi grâce au dispositif "Réussir sans attendre".

La Cambraisienne se destinait pourtant à une toute autre orientation car après un bac économique, elle s’est lancée dans un contrat de professionnalisation d’hôtesse de caisse. Une expérience dans le commerce qu’elle a ensuite approfondie en étant responsable d’un stand de personnalisation d’objets pendant 18 mois. 

Mais à l’issue de ce contrat, elle se retrouve au chômage. C’est alors le début d'un chemin souvent difficile. Sa période d’indemnisation s’achevant juste au moment de son vingt-cinquième anniversaire, elle s’inscrit au RSA. C’est ainsi qu’en juillet dernier, Marine est convoquée pour un premier entretien à la MDIE de Cambrai. Le mois suivant, le coaching avec Stéphanie débute.

« Je savais que ces trois mois allaient passer très vite, mais j’ai senti que ce programme intensif allait porter ses fruits », se souvient la jeune femme. Et le programme en question démarre par la réalisation d’un nouveau CV plus moderne, plus en adéquation avec la personnalité dynamique et volontaire de Marine. La rédaction de lettres de motivation et la mise à jour de son espace Pôle Emploi ont également fait partie des étapes du coaching.

Naissance d’une vocation

En faisant le point sur sa situation professionnelle et sociale, elle saisit vite qu’une réorientation allait devenir indispensable. «J’ai compris que je n’étais plus faite pour travailler dans le commerce. J’ai redéfini mon projet et j’ai commencé à m’intéresser au métier de conseillère en insertion professionnelle. » 

« J’ai tout de suite compris que ce coaching allait me permettre d’avancer professionnellement »

Marine Boittiaux

Dans le même temps, elle prend connaissance d’une offre pour travailler au sein de la maison départementale de l’insertion et de l'emploi via un service civique d’une durée de 8 mois. Après une réunion d’information et deux entretiens, c’est Marine qui est sélectionnée. 

Après avoir été elle-même coachée, elle découvre aujourd’hui l’envers du décor. « Je considère cette opportunité comme un tremplin. Je suis ancrée dans cette structure, je découvre un panel de métiers liés à l’emploi et au social et je reprends confiance en moi. »

Depuis le 9 décembre, elle accueille les usagers, répond à leurs questions et les informe sur les différents dispositifs. Elle les assiste également pour leurs démarches administratives numériques, les aide à se familiariser avec les sites de la Caisse d'allocations familiales, d’Ameli ou des impôts : « je suis un renfort numérique pour les allocataires, en supplément du coaching apporté par mes collègues. » 

Aujourd’hui, Marine est confiante et sûre de son projet. Elle envisage d’ores et déjà d'entamer une formation de conseillère en insertion professionnelle après cette expérience en service civique.

Pour aller plus loin