SPORT | VALENCIENNOIS
10 janvier 2023

Cyclisme : le Grand Prix de Denain 2023 propose une fin de parcours tonique

Le départ de la 64e édition du Grand Prix de Denain - Porte du Hainaut sera donné le 16 mars prochain. Un nouveau tracé a été dessiné pour cette classique et promet une belle explication avant Paris-Roubaix !

Qui, parmi les 140 coureurs engagés, succédera à Max Walscheid, vainqueur du Grand Prix de Denain le 17 mars dernier ? L’Allemand de la formation Cofidis s’était imposé devant le belge Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) et le nordiste Adrien Petit (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux).

En 2023, la course emmènera les dix équipes Pro Teams, Pro Continentales et Continentales attendues sur un circuit de près de 200 kilomètres qui sillonnera le Hainaut, et traversera une quarantaine de communes. Depuis 2016, l’épreuve est inscrite au circuit Europe Tour, catégorie hors-classe, au même titre que le Critérium international Paris-Tour, les 4 Jours de Dunkerque et le Grand Prix de Fourmies.

Un tracé exigeant

Le futur lauréat devra en tout cas se montrer costaud pour dominer un tracé exigeant. Le parcours, dévoilé récemment s’annonce compliqué avec pas moins de 12 secteurs pavés concentrés notamment sur la fin de la course. Et une première difficulté dès le kilomètre 111, sur le secteur Robert-Mintkiewicz (vainqueur de l’épreuve en 1977) entre Avesnes-les-Aubert et Carnières (2,3 km).

Inscrit au calendrier international et calé trois semaines avant Paris-Roubaix, ce rendez-vous fait figure de référence pour les spécialistes qui viennent prendre leurs marques.

Le Département sera présent sur la manifestation avec un secteur pavé dédié, au kilomètre 162, entre Verchain-Maugré et Quérénaing. Un prix spécial récompensera le coureur qui sortira en tête de ce tronçon d'1,5 km, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée.

Les 12 secteurs pavés du Grand Prix de Denain 2023

  • au kilomètre 111, entre Avesnes-les-Aubert et Carnières (2,3 km)
  • au kilomètre 120, entre Quiévy et Viesly (3,7 km)
  • au kilomètre 125, à Saint-Python (1,5 km)
  • au kilomètre 132, à Haussy (800 m)
  • au kilomètre 136, entre Vertain et Saint-Martin-sur-Ecaillon (2,3 km)
  • au kilomètre 143, Escarmain et Pont-à-Pierres (1,4 km)
  • au kilomètre 150, entre Capelle et Ruesnes (1,6 km)
  • au kilomètre 162, entre Verchain-Maugré et Quérénaing (1,6 km)
  • au kilomètre 164, entre Quérénaing et Maing (2,5 km)
  • au kilomètre 167, entre Maing et Monchaux-sur-Ecaillon (1,6 km)
  • au kilomètre 175, entre Thiant et Haspres (1,7 km)
  • au kilomètre 183, Avesnes-le-Sec et Hordain (1,8 km).  

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin