ENVIRONNEMENT | TOUT LE DÉPARTEMENT
14 avril 2021

Fabriquer votre lombricomposteur pas à pas

C'est la version d'intérieur du composteur traditionnel ! Un objet zéro déchet qui vous permet de recycler vos épluchures de fruits et légumes tout en générant un fertilisant naturel pour vos plantes.

Ce mot ne vous parle pas encore ? Vous connaissez certainement les composteurs d'extérieur, de plus en plus en vogue dans les jardins des particuliers... Alors, vous connaîtrez bientôt le lombricomposteur, qui est sa version d'intérieur !

C'est la solution pour les personnes habitant dans des logements sans jardin mais qui souhaitent malgré tout recycler leurs épluchures de fruits et légumes. Résultat : vous récoltez au bout de quelques mois du compost qui est un super fertilisant, naturel et gratuit pour vos plantes.

Il existe plusieurs types de lombricomposteur, avec plusieurs étages, en bois, en plastique... Celui que nous vous proposons est le plus simple ! Il peut convenir à de petits appartements où la place manque.

Mode d'emploi

  1. Récupérez deux grandes caisses en plastique épais et opaques avec un couvercle (dans votre garage, en déchetterie,...) mais sans poignées percées
  2. Percez une dizaine de trous avec une perceuse dans la 1ère caisse
  3. Superposez la caisse percée sur la 2ème caisse, en laissant un espace libre entre les 2 caisses pour que l'air circule, en vous aidant de cales en bois. Le 2ème bac servira de bac de récupération d'un jus marron appelé lombrithé. Ce fertilisant naturel est à diluer à 10% de l'eau et servira à arroser vos plantes.
  4. Dans la 1ère caisse, tapissez le fond avec des bouts de cartons imbibés d'eau. Ces derniers servent à garder un maximum d'humidité pour le démarrage du lombricomposteur. Au dessus, déposez une couche de terre. Ensuite, déposez des "vers de surface" que vous trouverez en jardinerie, dans un compost extérieur ou sous les feuilles en forêt. Ils sont de couleur rouge et c'est eux qui vont faire le travail !
  5. Il ne vous reste plus qu'à déposer vos épluchures de fruits et légumes. Et à reposer le couvercle.
  6. Vous pouvez mélanger régulièrement l'ensemble du bac et ajouter un peu d'eau (votre compost doit toujours être légèrement humide). Ces deux actions combinées permettront une meilleure décomposition et une fabrication de votre compost.

Que mettre dans le lombricomposteur ?

Toutes vos épluchures de fruits, de légumes, les pépins... Par contre, évitez les gros noyaux (avocat, pêche). Pour nourrir votre compost, il faut diversifier les apports ! Vous pouvez également y mettre vos coquilles d’œuf, votre marc de café avec le filtre, vos sachets de thé, mais aussi vos fleurs et feuilles fanées de vos plantes d'intérieur.

Grosso modo, il y a un équilibre à avoir entre les déchets "verts" (épluchures de fruits et légumes, déchets des plantes du jardin) et les déchets "marrons" (marc de café, carton, feuilles séchées). Cette formule 50/50, vous donne l'assurance d'un bon compost. À vous de jouer !

Crédits photo : istock

Pour aller plus loin

Retour au sommet