FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
5 janvier 2023

Et si on faisait une détox 100% locale ?

Fêtes obligent, notre système digestif en a pris un coup ! Si vous êtes tentés par une petite cure détox pour retrouver l'équilibre, sachez que vous n'êtes pas obligés d'en passer par les éternels citrons et concombres venus de loin. Des produits locaux et de saison peuvent tout à fait vous aider à passer le cap...

Apéritifs, saumon fumé, viande, champagne, vin, chocolats... Si tous ces bons mets nous ont régalés pendant les fêtes, il ne peuvent être la norme d'une alimentation quotidienne. Pour revenir tranquillement à un régime plus équilibré, pourquoi ne pas adopter nos bons produits régionaux, et rien qu'eux, pendant une à deux semaines ?

Un peu de tri dans l'assiette

Commencez sérieusement votre cure en supprimant toute trace d'alcool pour un temps (courage, vous serez de nouveau autorisé à boire une bonne bière le moment venu...). Réduisez aussi le sel, le sucre raffiné et les féculents. Enfin, chassez les produits transformés et mettez le paquet sur les fruits et légumes. 

Des fruits et légumes du Nord

En cette saison dans le Nord, vous pourrez vous régaler de chicorée sauvage, carottes, courges, ail, échalotes, cresson, endives, épinards, mâche, navet, oignon jaune, persil, panais, poireaux, pommes de terre, radis noir et topinambour. Côté fruits, les pommes, poires et noix du jardin sauront adoucir vos journées.

Ces végétaux, amis de votre digestion, contiennent tous les nutriments indispensables pour vous aider à éliminer. Comme du potassium (pour accélérer le drainage), des fibres (elles emprisonnent les toxines et les évacuent dans les selles), ou des antioxydants (ils réduisent les inflammations et retapent vos organes purificateurs). Consommez-en à chaque repas, de préférence cuits car plus digestes.

Des protéines locales

Les fruits et légumes étant la base d'une alimentation équilibrée, les nutritionnistes recommandent de les compléter avec un peu de viande et de poisson maigres, mais levez le pied sur votre consommation de produits animaux : ils acidifient l'organisme et sont, pour certains (crème, fromages, charcuteries, viandes grasses…) riches en graisses saturées difficiles à digérer. Si besoin donc, réduisez vos portions, et privilégiez les poissons blancs, les viandes et yaourts maigres. 

Sur les marchés ou sur nos côtes, les pêcheurs vous proposeront du bar, de la lotte, ou encore cabillaud, crevettes grises, haddock fumé et bien d'autres spécimens d'hiver. Les volaillers vous fourniront en viandes blanches avec leurs pintades, poulets, dindes ou lapins.

Pour la cuisson, utilisez de l'huile de colza, et assaisonnez vos préparations avec de l'huile de noix locale. Le beurre fermier, tant apprécié, ce sera pour le petit déjeuner... le temps de vous remettre !

Réservez aussi les féculents pour le midi et pensez, quelques fois dans la semaine, à les remplacer par des légumineuses cultivées dans la région (pois chiches, lentilles, haricots secs...). Associées à des céréales complètes, elles fournissent une belle quantité d'acides aminés essentiels dans l'assiette. Mais attention, faites-les tremper avant de les cuire (si vous les achetez sèches) afin de faciliter la digestion.

Pour vous hydrater, misez sur l'eau, tout simplement ! Le plus écologique reste de boire l'eau du robinet, mais si vous préférez boire de l'eau minérale, le Nord compte quelques sources reconnues comme Léa à Mérignies, l'Orée du Bois, Vauban, Amanda et clos-de-l'Abbaye à Saint-Amand-les-Eaux, ou encore Saint-Léger à Pérenchies.

Remplacez le thé et le café par de la tisane ou de la chicorée locales. Cette dernière a de nombreuses vertus : riche en fibres et en minéraux, naturellement sans caféine, elle stimule la flore intestinale, favorise l'assimilation du fer et du calcium, aide à la digestion et renforce les défenses naturelles. Rien que ça !

Créer du lien avec les producteurs locaux

Qu'ils aient reçu le label bio ou non, si vous arrivez à dénicher ces produits localement, vous avez de fortes chances d'encourager des producteurs respectueux de leurs terres. Pour ce faire, fréquentez les marchés locaux, adhérez à une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ou rendez-vous dans une boutique du terroir type "Bienvenue à la ferme".

Si vous cherchez un produit en particulier, vous pouvez également rechercher un producteur proche de votre domicile sur la plateforme où acheter local. Enfin, pour profiter d'un bon moment entre amis ou en famille, et éduquer par la même occasion les plus jeunes aux lois de la culture, pensez aussi à cueillir vous-mêmes vos fruits et légumes dans les fermes prévues à cet effet. Rendez-vous sur le site Chapeau de paille pour trouver le lieu le plus proche.

Après cette petite cure, vous n'aurez probablement plus envie de consommer autrement. On se retrouvera alors en décembre prochain pour un menu de fêtes 100% local !

Crédits photo : Istock

Pour aller plus loin