DOUAISIS, TOUT LE DÉPARTEMENT
13 mars 2022

Agriculteur : un métier de passion et de polyvalence

Cultivateurs ou éleveurs, nos agriculteurs sont aussi et surtout chefs d'entreprises. Rémi Janssen, exploitant à Marchiennes, nous fait découvrir ce métier aux 1000 facettes.

Après une formation en gestion d'exploitation agricole et plusieurs spécialisations ayant trait à l'élevage des vaches laitières et la transformation du lait, Rémi Janssen a fait le choix de rejoindre l’exploitation familiale.

La ferme du Queslesmes à Marchiennes compte 130 hectares de terres agricoles utilisées pour le pâturage des 100 vaches laitières de race Holstein, mais aussi pour des cultures agricoles (maïs, lin, blé ou encore betteraves fourragères).

Cultiver la fibre entrepreneuriale

Lorsqu'il a rejoint la ferme en 2017, le jeune agriculteur est arrivé des idées plein la tête car  quand on s'installe sur une exploitation existante, il faut souvent penser à générer un revenu complémentaire.   C'est ainsi qu'est née une fromagerie au sein même de l'exploitation.

Ch'tome et cœur de Marchiennes, pavé d'Anchin et même un fromage baptisé la lumière : la production est diversifiée. Mais ce n'est pas tout ! Rémi et son épouse fabriquent aussi des tartes à la ch'tome, des welsh ainsi que des feuilletés au fromage. Des produits qu'ils vendent en circuit court sur les marchés, ou via des drives agricoles en ligne. 

Le jeune homme réfléchit aussi à l'ouverture d'un magasin de producteurs avec 10 de ses homologues, ainsi qu’à la création d'une unité de méthanisation collective.  Nous cherchons toujours à répondre à un besoin déjà présent, en adéquation avec notre territoire , explique-t-il.

L'agriculteur français, véritable couteau suisse

Avoir la fibre entrepreneuriale, c'est bien et c'est même indispensable. Mais l'agriculteur d'aujourd'hui doit aussi être un bon gestionnaire. Il faut veiller au grain sur les stocks de foin, de paille ou encore de semences, et mesurer régulièrement la productivité du bétail, quand il y en a.  La gestion représente une partie importante de mon activité. Un agriculteur peut y consacrer jusqu'à un tiers de son temps , témoigne Rémi Janssen.

À cela viennent s'ajouter l'entretien des engins agricoles qui nécessite de solides connaissances en électronique, et les tâches administratives. Sur la ferme du Queslesmes, les rares temps calmes de l’après-midi sont ainsi consacrés aux mails et la comptabilité, dont Rémi s'occupe avec sa mère. 

Enfin, le jeune agriculteur travaille aussi sur la réduction de l'impact environnemental, dans le respect des normes imposées par l'État.

Pour être agriculteur aujourd'hui, il faut avoir beaucoup de qualités : la curiosité, l’ouverture d’esprit, la polyvalence et surtout savoir mettre tout ça en œuvre. 

Rémi Janssen

Dans un quotidien déjà bien rempli et varié, le jeune agriculteur délaisse parfois son bleu de travail pour endosser le costume de membre du syndicat agricole Jeunes Agriculteurs L’objectif est de créer un dialogue avec les administrations mais aussi de communiquer sur notre métier auprès du grand public , explique-t-il.  Et puis, notre métier ne s'arrête pas à notre propre activité, on se sent aussi concerné par ce que font les autres agriculteurs 

À lui seul, Rémi Janssen résume parfaitement ce qu'est un agriculteur en 2022 : un entrepreneur passionné, polyvalent, ancré dans son territoire et résolument tourné vers l'avenir.

Crédits photo : Ph. Houzé

Pour aller plus loin