JEUNESSE ÉDUCATION, FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
27 septembre 2022

Enfants protégés : différentes manières de vous engager

Vous aimeriez donner un peu ou beaucoup de votre temps à un ou plusieurs jeunes confiés à l'aide sociale à l'enfance ? Voire, en faire votre métier, en devenant assistant familial ? On fait le point sur les différentes manières de vous engager.

Pour grandir et s'épanouir, tout enfant ou adolescent a besoin de s'appuyer sur ses parents ou d'autres adultes proches. Parfois, les familles traversent des moments de fragilité. Parfois, ceux-ci perdurent. 

Quand la sécurité des enfants n'est plus assurée, le juge peut décider de les confier à un membre de la famille ou à un tiers digne de confiance, ou si cela n'est pas possible, aux services départementaux de l'aide sociale à l'enfance (ASE). Ils peuvent alors, selon leur âge et leurs besoins, être accueillis en pouponnière, dans des maisons d'enfants à caractère social (MECS), en famille d'accueil ou chez des proches. Le juge peut également décider d'un accompagnement pour l’enfant dans sa famille dans le cadre d’une action éducative en milieu ouvert. Un travailleur social intervient à domicile pour soutenir la famille dans l'éducation des enfants. 

Si vous souhaitez apporter un soutien affectif et éducatif à un jeune confié ou suivi par l'ASE, il existe différentes manières de vous engager. 

S'engager bénévolement quelques heures ou quelques jours par mois : le parrainage

Le parrainage vise à permettre à l’enfant de faire l’expérience d’une relation privilégiée avec un adulte avec lequel il a déjà des liens ou qu’il ne connait pas, mais qui souhaite construire avec lui un lien fort et durable.

En tant que parrain ou marraine de cœur, vous partagez régulièrement du temps avec votre filleul : un week-end, un après-midi, des vacances, pour lui permettre de découvrir de nouveaux horizons, de vivre avec un adulte qui compte pour lui et croit en ses capacités de résilience.

Célibataire ou en couple, avec ou sans enfant, actif ou retraité, chacun d'entre nous peut devenir parrain ou marraine, à condition d'avoir la possibilité de s’investir durablement auprès d’un enfant très vulnérable.

Dans le Nord, deux associations financées par le Département vous accompagnent dans cette démarche :

Parrainer un enfant

S'engager bénévolement de façon permanente : l'accueil durable et bénévole

Parfois, l'enfant accueilli par les services de l'ASE ne peut pas ou ne peut plus se projeter dans un retour au sein de sa famille, soit parce que ses parents ne sont plus là, soit parce qu'ils sont dans l'incapacité durable d'assumer leurs responsabilités. 

Quand les parents de l’enfant sont durablement empêchés de répondre à ses besoins, la loi impose au service de l’aide sociale à l’enfance d’adapter son statut pour garantir l’effectivité de ses droits. Dans ce cas, si tel est l'intérêt de l'enfant et après évaluation de la situation, l’enfant peut être confié à une famille bénévole, qu’il s’agisse d’un proche de l’enfant ou d’une famille volontaire. C'est l'accueil durable et bénévole.

Ce mode d'accueil permet de limiter les effets parfois néfastes d’un accueil institutionnel à long terme et d'offrir à l'enfant la possibilité de reconstruire et de maintenir des liens durables avec les personnes qui lui portent intérêt.

En tant qu'accueillant durable et bénévole, vous hébergez l'enfant chez vous de façon permanente et à long terme. Ainsi, vous lui apportez la stabilité et la sécurité affective nécessaires à son développement. Vous êtes accompagné dans votre projet par les professionnels de la protection de l'enfance (entretiens à domicile, groupes de parole, astreinte téléphonique, accompagnement juridique, réseau de bénévoles) et percevez une allocation pour subvenir à ses besoins.  

Dans le Nord, deux associations financées le Département œuvrent au développement de l'accueil durable et bénévole sur le territoire et répondent à vos questions :

Accueil durable et bénévole d'un enfant 

Si l’enfant manifeste le souhait d’aller plus loin et que vous partagez ce souhait, sous réserve des conditions légales, l'accueil durable et bénévole pourra dans certains cas évoluer vers une procédure d'adoption.  

En faire son métier : devenir assistant familial

Contrairement à l’accueil durable et bénévole, où l'accueillant s'engage pour un enfant en particulier, l'assistant familial est un professionnel dont la mission est d’accueillir et d’accompagner plusieurs enfants tout au long de sa carrière. 

C'est un métier qui s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes, aux personnes célibataires ou en couple, avec ou sans enfants. Les assistant familiaux ont une formation complète et un statut encadré.

Si vous souhaitez devenir assistant familial (ou famille d'accueil), la première étape pour pouvoir exercer est d'obtenir l’agrément du Département. Des professionnels de l’enfance vérifient vos conditions d’accueil et échangent avec vous sur vos motivations, votre connaissance du rôle et des responsabilités du métier, l’adhésion de votre famille à votre projet professionnel.

L'agrément est délivré pour 5 ans et permet d'accueillir jusqu'à 3 enfants. Il peut s'agir d'un placement en urgence ou non, d'un accueil qui durera quelques semaines, mois et parfois des années dans le cadre du renouvellement de mesures provisoires de protection. Une fois votre agrément obtenu, vous pouvez être recruté par le Département du Nord et intégrer les équipes de l’ASE. 

Avant d’accueillir un premier enfant, vous effectuez un stage de 60 heures (10 jours de formation), pour prendre connaissance de l’environnement institutionnel dans lequel vous allez travailler et élaborer votre projet d’accueil. Ensuite, votre professionnalisation se poursuit avec une formation obligatoire de 240 heures (financée par le Département) pour obtenir le Diplôme d’État d’Assistant Familial (DEAF). 

Titulaire d’un CDI de droit public, l'assistant familial est membre du personnel départemental et participe à la mission de protection de l’enfance. Il perçoit une rémunération, qui dépend du nombre d’enfants accueillis, et une indemnité pour couvrir leurs besoins quotidiens.

Si le métier s’exerce à domicile, l’assistant familial ne travaille pas seul. Le service d'accueil familial est votre interlocuteur privilégié et vous contacte lors d'un placement d'enfants. Vous pouvez aussi compter sur une équipe pluridisciplinaire de travailleurs sociaux et de psychologues, ou échanger avec l’assistant familial ressource de votre territoire.

Devenir assistant familial 

Pour avoir plus d'informations sur le métier, contactez la Direction Enfance Famille Jeunesse du Département par téléphone au +33 3 59 73 59 59 ou par mail : assfam59@lenord.fr

De nombreux autres professionnels sont mobilisés chaque jour dans les services de protection de l’enfance et de santé du Département pour protéger les enfants en danger : éducateurs, assistants de service sociaux, médecins, puéricultrices… Retrouvez toutes les offres d'emploi sur la plateforme Nord recrutement.

Crédits photo : istock - D. Lampla

Pour aller plus loin