JEUNESSE ÉDUCATION | MÉTROPOLE
26 juillet 2022

"Je suis heureux de m'engager et fier d'être autonome !"

Aurélien a 18 ans. Accompagné par les services de l'aide sociale à l'enfance du Département, son engagement écologique l'a conduit jusqu'à Bruges où il a participé récemment à une rencontre transfrontalière de lycéens. Portrait d'un jeune plein de projets, pour lui et pour la planète !

Assis sur un banc, dans un parc à côté de chez lui, Aurélien consulte sa messagerie : j'attends les résultats des épreuves anticipées de mon bac français. Ça s'est bien passé, je suis plutôt confiant !

Aurélien Henno, 18 ans, étudie au lycée Baggio à Lille, en 1ère STIDD : Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable. Un parcours qu'il n'a pas choisi au hasard. Je fais très attention à mon empreinte écologique au quotidien. Plutôt que de jeter un objet par exemple, je vais au repair café ou j'utilise l'application Geev s'il n'est pas réparable. Ça permet de lui donner une seconde vie ! 

Une entrée réussie dans la majorité 

Pour Aurélien, cette année scolaire n'a pas été tout à fait comme les autres. 

En février, l'heure de la majorité sonne. Et avec elle l'opportunité de donner de nouvelles directions à sa vie. 

Accompagné depuis son plus jeune âge par les services de l'aide sociale à l'enfance (ASE) du Département, Aurélien est confié en famille d'accueil de façon permanente en 2017, après une décision du juge. Une période de stabilité et une belle complicité, qui lui offrent un cadre sécurisant pour rêver et développer sa curiosité :  la belle-fille de mon assistante familiale a créé sa propre entreprise de bijoux. J'ai trouvé ça super ! En 2019, avide d'autonomie, il décide de partir dans un foyer de la Fondation Apprentis d'Auteuil.  Petit à petit, il se responsabilise, s'occupe des tâches ménagères et gère son budget, toujours avec le soutien de sa référente ASE. 

À 18 ans, Aurélien est prêt à prendre son envol. Il vient d'emménager dans son propre appartement, grâce à l'association Graal. Il fait partie du dispositif départemental EVA (Entrée dans la vie Adulte), qui lui apporte de l'aide en fonction de ses besoins. Je reçois une somme par mois et je sais qu'il y a toujours quelqu'un pour m'appuyer dans les démarches administratives, les demandes de bourse. C'est rassurant. 

Au mois de mars, sa motivation l'envoie à Bruges, où il participe pour son lycée à une rencontre transfrontalière avec une centaine d'autres jeunes sur le thème du changement climatique et du développement durable. Organisé par le Comité du Détroit, l'évènement réunit les Départements du Nord et du Pas-de-Calais, le Comté du Kent, les Provinces belges de Flandre occidentale et Flandre orientale et les Provinces néerlandaises de Zélande et de Hollande-Méridionale. C'était incroyable ! Nous avons dormi en auberge de jeunesse, visité la ville et participé à des ateliers pour mettre en place un projet durable dans notre lycée. C'est le lycée de Dunkerque qui a gagné le concours. Ils vont recevoir une subvention de 5000 euros pour développer des ruches et une serre. J'espère que je pourrai y participer. 

Pour l'heure, Aurélien se concentre sur un autre projet : il a créé son auto-entreprise de conseil en  informatique.  L'informatique c'est ma passion ! Après le bac, j'aimerais faire un BTS ou un DUT pour devenir technicien ou ingénieur.

C'est plutôt bien parti : les résultats du bac français sont tombés. Aurélien a réussi. Un été serein en perspective. 

Crédits photo : Philippe Houze

Pour aller plus loin