FAMILLE SANTÉ | TOUT LE DÉPARTEMENT
17 juin 2020

Des paniers alimentaires pour soutenir les familles fragilisées

Dans 147 communes du Nord, des paniers alimentaires constitués grâce au soutien financier du Département sont en cours de distribution auprès de familles modestes, fragilisées par la crise sanitaire.

5650 colis alimentaires, contenant essentiellement des produits locaux, sont en cours de distribution par des mairies, des centres communaux d'action sociale (CCAS) ou via des associations et des centres sociaux, dans 147 communes du Nord.

Un double coup de pouce

Ce mercredi à Rosendaël, la distribution alimentaire gérée par l'association Conférence Saint Vincent de Paul a des allures de jour de fête.

Aux côtés des légumes de saison (champignons, radis, persil, courgettes, etc.) se sont invités des fromages de Killem et de Bergues, ou encore des yaourts de Bissezeele.

Mais surtout, les frigos sont pleins de viande, majoritairement en provenance de Zegerscappel. Du bœuf, du poulet, des saucisses...c'est ça qui change vraiment des distributions habituelles explique Annie Minet, de la Conférence Saint Vincent de Paul. Pour les familles que nous accompagnons, la viande est un produit de luxe que beaucoup n'achètent qu'une ou deux fois par an et uniquement grâce aux bons que nous leur donnons.

Les plus fragiles d'entre elles disposent en effet de moins de 2€ par jour et par personne de "reste à vivre" (ce qui reste pour se nourrir et se vêtir une fois le loyer payé).

Grâce aux 5 000 € octroyés par le Département pour l'achat des denrées alimentaires sur le canton de Dunkerque 2, 185 personnes, dans 68 familles, ont reçu un colis.

"C'est bien de faire marcher nos artisans locaux"

Une mère de famille, dunkerquoise pure souche que tout le monde ici appelle Tante Hélène, est ravie : Du poulet ? Oh super ! Du bœuf et des saucisses ? On n'a jamais eu ça ! Et puis c'est bien de faire marcher nos artisans locaux, parce qu'avec la crise sanitaire, eux aussi doivent avoir des trous dans les poches !

Tante Hélène a bien saisi le double objectif de cette action départementale inédite.

Avec cette action, nous avons tenu à porter une attention particulière aux familles fragilisées de notre canton, tout en soutenant les producteurs du territoire,  note Paul Christophe conseiller départemental du canton de Dunkerque 2.

J'ai immédiatement pensé à la Conférence Saint Vincent de Paul pour réaliser la distribution car elle est composée exclusivement de bénévoles qui sont très motivés et engagés pour accompagner les familles , poursuit Martine Arlabosse, l'autre conseillère départementale du canton.

Et les usagers y sont sensibles : Ici on ne me donne pas juste de la nourriture, je reçois aussi un sourire, un mot gentil et du respect , témoigne un père de famille. 

Au total, 147 communes du Nord ont reçu le soutien du Département pour leurs distributions alimentaires en ce début juin, à l'instar d'Aulnoye-Aymeries, Seclin ou encore Marly.

Douze communes prioritaires accompagnées durablement

En complément de cette distribution départementale, douze autres villes sont accompagnées durant trois mois, de mai à juillet, en lien avec l'association "À la rencontre de nos fermes".

Situées en métropole lilloise, autour de Douai et Valenciennes ou encore dans l'Avesnois, ces communes ont été identifiées comme prioritaires au regard des difficultés rencontrées par une partie de leur population.

Des produits locaux leur sont fournis régulièrement grâce au Département, et complètent ainsi les distributions alimentaires mises en place par les municipalités.

Crédits photo : Département du Nord, C. Arnould, Ph. Houzé, D. Lampla

Pour aller plus loin