JEUNESSE ÉDUCATION | TOUT LE DÉPARTEMENT
1 septembre 2021

Cuisiner frais et local : le défi réussi des collèges nordistes

Exit les surgelés, les frites industrielles, place aux produits frais et locaux dans les cantines. 98% des collèges ont engagé cette démarche pour le plus grand plaisir des demi-pensionnaires...et des agriculteurs.

Nos chefs ont du talent. Ils le montrent chaque jour en conciliant restauration collective et circuit court. Pour leurs efforts, ils sont récompensés par des étoiles, celles du label Ici je mange local, que le Département a contribué à mettre en œuvre. 

Les candidats à cette distinction sont de plus en plus nombreux chaque année, dans les collèges, les lycées, les communes, mais aussi dans les établissements médico-sociaux, comme les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou les maisons d'enfance.

125 000 repas sont servis chaque jour dans les restaurations collectives financées par le Département. La philosophie du Département en matière d’approvisionnement local est simple : soutenir l’agriculture nordiste en lui proposant des débouchés supplémentaires, tout en offrant à nos concitoyens une alimentation saine et de qualité.

Patrick Valois, vice-président en charge de la ruralité et de l'environnement

Des collèges très engagés

Les collèges du Nord sont particulièrement engagés dans la démarche, puisqu'à l'heure actuelle, 172 collèges, soit 98% des demi-pensions, ont pris l'habitude de servir des produits locaux dans les assiettes. 

  • 62 collèges ont reçu 1 étoile, proposant au moins 20% de denrées locales.
  • 22 collèges ont reçu 2 étoiles soit 40% de denrées locales ou 35% de denrées locales dont 5% issues de l'agriculture biologique régionale.
  • 2 collèges ont reçu 3 étoiles soit 60% de denrées locales dont 10% issues de l'agriculture biologique.

Grâce à l'aide à la demi-pension dont bénéficient 37 000 collégiens, le prix moyen payé par les familles les plus modestes est de 1 euro, alors que le coût de fabrication d'un repas, pour le Département, avoisine les 8 euros. Nous voulons une restauration de qualité, qui reste accessible à tous.

Marie Cieters, vice-présidente en charge de l'éducation et des collèges.

Pour encourager cette démarche, le Département apporte un soutien financier supplémentaire aux collèges qui choisissent de s'approvisionner localement.

Et ça marche ! Les enfants ont des repas de qualité. Les producteurs en bénéficient. L'environnement aussi, grâce au circuit court qui permet de réduire drastiquement les emballages... et les kilomètres parcourus par les produits !

 Découvrez comment le circuit-court se fait une place chez les élèves des collèges du Nord en écoutant notre podcast original :

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin

Retour au sommet