CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
15 avril 2020

Charles de Gaulle de 1890 à 1912 : l’enfance d’un chef (chapitre 3)

Dans le cadre de l’exposition itinérante conçue par la Maison natale Charles de Gaulle, partons à la découverte de l’enfance de cet illustre personnage nordiste. Nous redécouvrons à présent l’histoire de cette famille peu ordinaire.

Labellisée « Année mémorielle 2020 », l’exposition itinérante «L’enfance d’un chef, Charles de Gaulle de 1890 à 1912» revient sur les grandes étapes de sa jeunesse. Ce label, attribué par le Ministère des armées, vient célébrer la triple commémoration du général De Gaulle : sa naissance en 1890, l’appel du 18 juin en 1940 et sa mort en 1970.

Des parents aimants

Mes frères et moi n’avons gardé que de bons souvenirs de notre enfance : nous n’étions pas très gâtés, mais nous étions heureux, parce que nous étions entourés de l’affection de nos parents et qu’eux-mêmes s’entendaient très bien. La paix régnait à la maison.

Marie-Agnès, soeur de Charles

Henri de Gaulle, le père de Charles, voit le jour à Paris en 1848. Sa jeunesse sera marquée par la guerre de 1870 contre la Prusse durant laquelle il combat et dont il gardera un souvenir amer, qu’il n’aura de cesse d’évoquer à ses enfants. Père aimant et autoritaire, il s’engage dans l’éducation de ses enfants et sera une véritable source d’inspiration pour Charles. 

  • 1/2 -  Henri de Gaulle, père de Charles (1848-1932) ©Archives de Gaulle, Paris, France/Bridgeman Images
  • 2/2 - Jeanne Maillot, épouse de Gaulle (1860-1940) ©Archives de Gaulle, Paris, France/Bridgeman Images

Sa mère, Jeanne Maillot, nait à Lille en 1860 et grandit rue Princesse, où elle reçoit une éducation stricte. Elle s’installe à Paris après avoir épousé Henri de Gaulle, mais continuera à entretenir des liens étroits avec sa famille et reviendra aussi souvent que possible. Cette mère douce offrira toute sa vie un soutien indéfectible à chacun de ses 5 enfants.

Des grands-parents maternels Lillois

Grand industriel nordiste, Jules Émile Maillot a importé la fabrication mécanique du tulle dans l’Hexagone. Son entreprise prospère possédait une usine à Lille, rue Princesse, et une autre à Nottingham. Dans les années 1860, la fabrique « Maillot-Oldknow », du nom des deux associés, est la plus importante de Lille intra-muros puisqu’elle compte jusqu’à 60 ouvriers. Il ne connaitra que très peu son petit-fils Charles puisqu’il meurt deux mois après sa naissance, le 25 janvier 1891.

  • 1/2 - Jules Émile Maillot, grand-père maternel de Charles de Gaulle (1819-1891) ©MNCDG
  • 2/2 -  Julia Maillot, grand-mère maternelle de Charles de Gaulle (1835-1912) ©Fond Maillot/MNCDG

La vie de Julia Delannoy, appelée Bonne Maman, sera marquée par son dévouement à sa famille, à Dieu et aux plus pauvres. Elle côtoyait très souvent ses 18 petits-enfants. Julia décède en 1912, et plus précisément le 18 juin… jour qui deviendra célèbre 28 ans plus tard grâce à la détermination de son plus célèbre petit-fils.

Des grands-parents paternels au service de l’Histoire et de la littérature

Décédés tous deux avant la naissance de Charles de Gaulle, ses grands-parents paternels ont tous deux laissé derrière eux une importante oeuvre littéraire.

Chartiste de formation, Julien Philippe de Gaulle consacre la plus grande partie de sa vie à la rédaction d’une Nouvelle histoire de Paris en 5 volumes. Il collaborera également à de nombreux ouvrages et revues historiques.

Portrait de  Julien Philippe de Gaulle, grand-père paternel de Charles de Gaulle.
 Julien Philippe de Gaulle, grand-père paternel de Charles de Gaulle (1801-1883) ©MNCDG/CD59

Née à Dunkerque en 1806, Joséphine Maillot s’installera à Valenciennes après son mariage, avant de rejoindre la capitale. Après la naissance de ses 3 fils, elle entame une prolifique carrière d’écrivaine et s’essaie à tous les genres dans près de 200 ouvrage rédigés jusqu’à la fin de sa vie, en 1886.

Pour aller plus loin