EMPLOI | TOUT LE DÉPARTEMENT
13 janvier 2021

Ces filières qui recrutent dans le Nord

Plusieurs secteurs économiques dynamiques recrutent et proposent des emplois à tous niveaux de qualification. Tour d'horizon de ces filières à la recherche de candidats motivés.

La crise sanitaire n'a en rien entamé les besoins en recrutement des entreprises nordistes.

Pour les accompagner dans leurs projets et leur proposer des profils sur-mesure, les 7 plateformes départementales de l'emploi et de l'insertion professionnelle du territoire sont toujours mobilisées.

Le bâtiment ouvre ses portes

Même si les conditions sanitaires imposent une distanciation et donc une réduction du nombre de personnes présentes sur les chantiers, le secteur du bâtiment reste en activité, notamment pour le gros œuvre en extérieur. C'est le cas sur la métropole lilloise et en Flandre maritime où de nombreux chantiers sont en cours dans le cadre de la rénovation urbaine. 

Les employeurs recherchent des personnes pour travailler sur des chantiers de démolition ou de désamiantage. De nombreux postes de maçons ou de bardeurs pour réaliser l'isolation des immeubles sont aussi à pourvoir

Odile Willepotte, chargée de mission à la plateforme territoriale emploi et insertion professionnelle de Flandre Maritime.

Du renfort pour la logistique et le transport

Certains entrepôts ont enregistré une baisse de leur activité en raison de la fermeture temporaire des commerces. Cependant, avec le développement du commerce en ligne, de nombreux emplois, notamment en préparation de commande, sont disponibles.

Un secteur qui prend de l'ampleur dans le Cambrésis, avec le déploiement du projet E-Valley : 8% des recrutements que nous avons permis depuis ce début d'année sur le territoire concernent ce secteur , précise Marjorie Demoulin-Fourez, chargée de mission à la plateforme territoriale emploi et insertion professionnelle du Cambrésis.

Pour le transport, les entreprises recherchent toujours activement des livreurs ou des chauffeurs titulaires du permis C (véhicules de plus de 7,5 tonnes) et du permis CE (véhicules de plus de 7,5 tonnes avec remorques de plus de 750 kg). 

Aide à la personne : un besoin constant et indispensable

Aide pour les courses, le ménage, garde d'enfants...Les métiers des services à la personne offrent de multiples opportunités professionnelles, avec des statuts et des qualifications variés. Les services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) sont particulièrement concernés par ces besoins en recrutement : 2 000 postes sont ainsi à pourvoir sur l'ensemble du département. 

Depuis le début du mois de novembre, 30 % des contrats qui ont démarré sur la métropole concernent les services d'aide à la personne

Guillaume Leblond, chargé de mission à la plateforme territoriale emploi et insertion professionnelle de Lille Métropole. 

Des besoins similaires en Flandre maritime, où le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans est l'un des plus importants du département. Nous recherchons beaucoup d'auxiliaires de vie, explique Odile Willepotte. Nous travaillons étroitement avec le Groupement d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification (GEIQ) aide à domicile, afin de proposer des formations diplômantes et des contrats en alternance dans les SAAD partenaires. Ce dispositif permet souvent un retour à l'emploi durable. 

Dans le cadre de la semaine « Réussir sans attendre », la plateforme emploi et insertion du Cambrésis a quant à elle positionné 13 candidats sur un job dating spécial « services à la personnes » pour le CCAS de Cambrai, un partenaire historique du Département. 

Industrie : des profils variés et recherchés

Le secteur de l'industrie n'est pas en reste. Dans le Cambrésis par exemple, il représente 18% des placements en entreprises depuis le début de l'année.

Conducteurs de ligne, opérateurs de fabrication pour l'industrie automobile et surtout techniciens de maintenance : les entreprises ont besoin de personnes qui savent réparer les machines , note Marjorie Demoulin-Fourez. Cela vaut aussi pour l'industrie agro-alimentaire.      

De nouveaux domaines entrent en piste

Si les secteurs traditionnels continuent de recruter, d'autres secteurs émergent dans le paysage économique local.

C'est le cas de la relation clients. Dans la métropole lilloise, l'activité de téléconseil connait un essor remarquable : 20% des contrats qui ont démarré depuis le début du mois concernent cette activité , témoigne Céline Murray, chargée de mission à la plateforme emploi et insertion de Lille Métropole. 

Le secteur du numérique a lui aussi le vent en poupe. Beaucoup d'entreprises recherchent des développeurs web. Ce sont des métiers qui se télétravaillent facilement, un vrai plus dans le contexte actuel , complète Céline Murray. 

Dans le dunkerquois, ce sont les entreprises de nettoyage qui recrutent. Ce sont des métiers qui se professionnalisent de plus en plus, précise Odile Willepotte. Les entreprises cherchent des personnes qualifiées, qui connaissent les machines, savent comment doser correctement les produits et bien formées aux règles sanitaires. Nous travaillons avec la Région sur des formations en bio nettoyage. 

Pour aller plus loin