JEUNESSE ÉDUCATION | VALENCIENNOIS
15 septembre 2022

"Avec l'accueil durable et bénévole, nous avons agrandi notre famille"

Valérie Ranchy vit à Hasnon avec son mari Dominique et leur fils adoptif Maxime. Depuis juillet, elle accueille durablement et bénévolement la jeune Louise, 10 ans. Un élan du cœur, un engagement pour la vie.

Début du mois d'août. Chez les Ranchy, l'heure est à la préparation des valises. Sous le regard interrogateur de Percia et Junior, les chiens de la maison, Maxime, 17 ans et Louise, 10 ans, ont hâte d'embarquer dans le camping-car familial. Nous partons tous les quatre en Bretagne du côté d'Arzon, nous allons bien déconnecter ! raconte Valérie Ranchy.

Déconnecter... pour mieux se connecter les uns aux autres. Depuis le 1er juillet, la famille Ranchy accueille bénévolement Louise, confiée aux services départementaux de l'aide sociale à l'enfance en 2018. Ces vacances sont un moment privilégié pour mieux se connaitre et tisser des liens, des liens durables.

Offrir une vie familiale stable, un attachement durable

C'est en échangeant avec sa coiffeuse que Valérie entend parler du dispositif de l'accueil durable et bénévole. Déjà maman de Maxime, adopté quand il avait 8 ans, elle souhaitait à nouveau ouvrir son foyer à un enfant fragilisé. Ma coiffeuse m'a expliqué qu'il y avait un accompagnement par une association, avec des entretiens réguliers, alors j'ai appelé

La Sauvegarde du Nord rencontre la famille Ranchy. Avec des éducateurs et des psychologues, ils évaluent leurs conditions d'accueil et leur projet. En lien avec les services du Département, ils identifient, parmi les jeunes confiés à l'aide sociale à l'enfance, ceux pour lesquels un accueil durable et bénévole est pertinent.

À l'époque, Louise est à la maison d'enfants de Sebourg. Une procédure d'abandon parental est en cours.  La jeune fille a besoin d'un accueil sur le long terme. La Sauvegarde du Nord appelle Valérie. J'ai rencontré Louise pour la première fois à la maison d'enfants au mois de mai. Elle est ensuite venue le mercredi à la maison, puis les week-ends et maintenant, elle est avec nous

Malgré son arrivée récente, la complicité entre Louise, Valérie sa "mamoune" et Dominique son "papoune" est évidente. Nous sommes heureux de lui donner cette chance, de l'accompagner, dans les bons et les mauvais moments, d'être à ses côtés, d'encourager ses talents explique Valérie. Et Maxime, le fils de Valérie et Dominique, dans tout ça ?  Ça va on s'entend bien ! Louise aime bien faire des gâteaux, moi je les mange ! plaisante l'adolescent.

La famille continue de recevoir des visites de l'association, qui s'assure que Louise va bien et que la famille vit positivement l'accueil. Une astreinte téléphonique est également disponible si besoin. Pour assurer les besoins de Louise, Valérie perçoit une allocation du Département. Au quotidien, elle partage avec la jeune fille sa passion : à côté de son travail d'aide ménagère, elle a créé son entreprise de broderie, la cabane de Val Brode. Elle confectionne des bavoirs, des tabliers et même des poupées ! Des "fofuchas" plus précisément. Des poupées originaires d'Amérique latine, que l'on offre pour marquer une étape importante de la vie. Louise a déjà la sienne dans sa chambre. 

Vous souhaitez accueillir un enfant de manière durable et bénévole ?

Dans le Nord, deux associations financées le Département œuvrent au développement de l'accueil durable et bénévole sur le territoire et vous accompagnent dans votre projet :
-  Pour les territoires de Flandres et de Métropole : contactez les services de la SPReNE par téléphone au 03 20 55 48 80 ou par mail : adb@sprene.fr
-    Pour les territoires du Douaisis, Cambrésis, Valenciennois et Avesnois : contactez la Sauvegarde du Nord par téléphone au 03 27 99 75 00 ou par mail : adb@lasauvegardedunord.fr

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin