HANDICAP | CAMBRÉSIS
1 décembre 2022

Archi m'aide : une association pour accompagner les parents d'enfants atypiques

Le 3 décembre, c'est la journée internationale des personnes handicapées. L'occasion de rappeler que 80% des handicaps sont invisibles. C'est notamment le cas des troubles du neuro-développement, auxquels l'association caudrésienne Archi m'aide souhaite sensibiliser le public.

Tout commence avec un doudou. Un petit hibou nommé Archimède. C'est celui de notre fils, c'est son confident. Avec lui, c'est plus facile de communiquer et de faire comprendre les différentes situations de la vie. Le doudou, c'est universel !, explique Loïc, président de l'association Archi m'aide, créée en juin dernier.

Avant d'être la mascotte de l'association, le hibou était déjà celle de la page Facebook Archimède Cracrouille, créée par la femme de Loïc. Leur petit garçon, porteur de troubles du neuro-développement (TND), avait quatre ans à l'époque. Quand nous avons lancé cette page, notre souhait n'était pas de parler de notre fils, mais de partager ce que nous testons avec lui au quotidien et de proposer des alternatives pédagogiques, poursuit Loïc. 

Jeux, lectures, fabrications maison et de multiples conseils sont postés. Puis lus, commentés et manifestement appréciés. La page Facebook de l'association compte déjà 2 700 abonnés. Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de parents étaient dans la même situation, parfois désemparés face à la différence de leur enfant. Pour aller d'un point A à un point B, la majorité des personnes empruntent le chemin le plus court. Pour celles qui ont des troubles du neuro-développement, le chemin est plus tortueux. Nous ne voulons pas laisser les parents sur un aveu d'échec. 

"Casser les codes"

Pour donner plus de poids à cette initiative, une association, Archi m'aide, a donc été créée en parallèle de la page Facebook. En plus d'aider les parents, elle sensibilise le grand public aux troubles du neuro-développement : troubles du spectre autistique (dont l'autisme), troubles "dys" (dyspraxie, dysphasie...) et troubles de l'attention.

Il y a encore beaucoup de stéréotypes concernant les enfants atypiques. Par exemple, de nombreuses personnes pensent que les enfants autistes sont violents. Il est temps de casser les codes.

Loïc, président de l'association Archi m'aide 

Pour ce faire, l'association est déjà intervenue dans des établissements scolaires et a obtenu plusieurs partenariats avec des maisons d'édition de livres et de jeux. Elle travaille également en collaboration avec la Maison des parents du Cambrésis à Caudry. Nous organisons des cafés rencontres pour échanger avec les autres parents et des ateliers. Mais nous venons aussi pour participer aux activités proposées par la Maison car avant d'être parents d'un enfant atypique, nous sommes avant tout des parents ! 

Une exposition sur les troubles du neuro-développement à la maison des parents de Caudry

Du lundi 5 au samedi 10 décembre, l'association Archi m'aide et les animateurs de la page Facebook Archimède Cracrouille proposent une exposition sur les troubles du neuro-développement. Au travers d'une dizaine d'infographies, les TND seront expliqués simplement. Des astuces et idées de jeux seront également présentés pour favoriser l'autonomie et l'inclusion des enfants présentant ces troubles. Par ailleurs, deux temps de rencontre avec les parents d'Archimède sont prévus le 7 décembre toute la journée et le 10 décembre matin. 

Plus d'informations au +33 3 74 51 00 64

Crédits photo : Page Facebook Archimède Cracrouille

Pour aller plus loin