AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | MÉTROPOLE
8 septembre 2021

À Lille, le projet de reconstruction du forum prend corps

Destinée à accueillir les services centraux du Département du Nord à Lille, la reconstruction du nouveau Forum va entrer dans une phase active. On fait le point sur les travaux en cours.

Débutée en octobre 2020, la déconstruction de l’ancien Forum, au cœur de Lille, s’achève. Il a fallu au préalable désamianter le bâtiment, avant de procéder à son grignotage progressif. Aujourd’hui, cette phase de travaux est pratiquement terminée.

Réalisation des fondations à partir de septembre 2021

La construction proprement dite du nouveau bâtiment est en effet programmée à partir de mi-septembre, avec l’installation des infrastructures nécessaires à la bonne conduite du chantier (la base de vie) et la réalisation des fondations.

Pour cela, rue Gustave-Delory, la clôture du chantier a été déplacée et empiète depuis le 3 septembre sur une voie de circulation, afin de permettre aux camions d'accéder en toute sécurité au site.

Il reste une voie pour les véhicules et une piste cyclable en double sens.

Le nouveau Forum comprendra 8 étages, avec des façades en bardage métallique. Viendra s’ajouter un programme de valorisation immobilière de 30 000 m2, Agora, comprenant la construction de bureaux, de commerces et de logements. 

Fin des travaux pour le deuxième semestre 2023

L’objectif principal de ce chantier stratégique est de regrouper les services du Département répartis actuellement sur une dizaine de sites lillois, et d’améliorer les conditions de travail des agents.

Ceux-ci pourront prendre possession des lieux dans le courant du deuxième semestre 2023. 

Tout est fait sur le chantier actuellement pour limiter les nuisances, qu’elles soient sonores, olfactives ou visuelles.

Par ailleurs, les déchets issus de la démolition sont valorisés à plus de 90 % avec un traitement opéré dans des filiales appropriées. 

67 800 heures d’insertion

50 000 heures d’insertion sur la phase de conception et de construction et 17 800 heures sur la phase exploitation, soit 67 800 heures d’insertion, ont été prévues au bénéfice des personnes en demande d'emploi.

Crédits photo : Relief Architectures, Avant Propos architectes, Cédric Arnould

Pour aller plus loin

Retour au sommet