EMPLOI | FLANDRE INTÉRIEURE, FLANDRE MARITIME
5 février 2022

À Hondschoote, roulez utile et durable avec Rénovélo !

Si vous ne savez pas quoi faire de votre vieux vélo ou si vous voulez en acquérir un pour une somme modique, ayez le réflexe Rénovélo ! Vous ferez non seulement un geste pour la planète et votre porte-monnaie, mais aussi pour les salariés en insertion de l'association Initiatives Rurales qui porte le projet.

Depuis des années, Initiatives Rurales accompagne des demandeurs d'emploi et des allocataires du RSA au travers de différents ateliers et chantiers d'insertion. Soutenue par le Département, l'association compte notamment des "brigades vertes" qui réalisent des travaux d'entretien d'espaces verts, une activité qui conduit à aller souvent en déchetterie. 

 À chaque fois qu'on allait à la déchetterie, il y avait des vélos prêts à partir à la benne. Et souvent, on voyait bien qu'il aurait suffit d'une petite réparation pour les remettre en état. Alors un jour, on s'est dit que tout ce gaspillage ne pouvait plus durer !  raconte Christelle Nochez, directrice de l'association.  En plus, 45% des personnes qu'on accompagnait rencontraient des problèmes de mobilité, car elle n'avaient ni voiture, ni vélo. C'est comme ça que l'idée de ce chantier éco-responsable est née. 

Remettre une équipe en selle

Rénovélo a donc démarré en octobre dernier, dans le cadre du plan France Relance. Quatre salariés en insertion ont été recrutés exprès, dont deux allocataires du RSA.  On a volontairement mixé des jeunes et des moins jeunes, trois hommes et une femme. 

L'équipe est soudée et investie. Kathy, Simon, Franck et Manu sont complémentaires et ont un point commun : l'envie d'apprendre et de travailler.

Yoann Dominault, encadrant technique de Rénovélo.

Dans leur petit atelier situé dans un local mis à disposition par la commune, ils remettent donc en état des vélos sauvés de la déchetterie. Une grande surface du coin leur a aussi donné une trentaine de vélos, issue de son service après-vente, qui était vouée à la destruction. Le bouche-à-oreille aidant, certains particuliers commencent également à acquérir le réflexe Rénovélo.

 L'idée de départ est de lever les freins à la mobilité : une fois que les vélos sont réparés, on les propose donc à la vente, pour un prix modique, en priorité à des personnes qui en ont besoin pour aller travailler , explique Antoine Saison, chargé de communication et de développement chez Initiatives Rurales. Les vélos restants sont mis en ligne sur le site internet de l'association pour que le grand public puisse les acquérir. 

Retrouver la confiance en soi

C'est ainsi que le petit-fils de Manu roule désormais sur un magnifique vélo rouge, rénové avec beaucoup d'amour et de soin par son papy.  J'y ai passé beaucoup de temps, je suis fier du résultat. Et grâce à ce travail, quand je me lève le matin, je sais que je vais servir à quelque chose.  Un sentiment partagé par son collègue Franck, qui a longtemps travaillé chez Arcelor-Mittal :  Rénovélo m'a remis le pied à l'étrier, j'ai retrouvé une identité et repris confiance. C'est très différent de la mécanique lourde car il faut être minutieux, mais ça me plaît. 

Simon, le plus jeune de l'équipe,  apprend plein de trucs  et espère bien que les nouvelles compétences acquises chez Rénovélo lui permettront de décrocher un stage dans une grande enseigne d'équipements sportifs, puis pourquoi pas, un emploi pérenne. Quant à Kathy, cet atelier a été une vraie révélation pour elle.  Je ne connaissais que les couches, les enfants et la cuisine. En arrivant, je savais à peine ce qu'était un tournevis !  s'amuse-t-elle. 

Désormais, je fais partie de la société car je travaille. Ça m'aide beaucoup, je suis bien plus sûre de moi et je veux continuer à apprendre.

Kathy, ancienne allocataire du RSA en poste au sein de l'atelier Rénovélo

Vu la centaine de vélos qui attendent sagement de retrouver une nouvelle vie dans le container qui jouxte le petit atelier, Kathy et ses collègues ont visiblement de quoi se remettre en selle.

D'autant plus que Christelle Nochez et Antoine Saison débordent de projets  pour les faire monter en compétences et qu'ils ne quittent pas Initiatives Rurales sans rien  : proposer un service de réparation aux particuliers, avoir un show-room pour exposer les vélos, organiser des ateliers où les salariés en insertion aideraient des habitants à rénover leurs vélos, aller collecter dans les villages les vélos qui dorment au fond des granges et des garages, etc.

Rénovélo n'a que quelques mois mais semble bien parti pour rouler longtemps !

Crédits photo : C. Arnould

Pour aller plus loin