EMPLOI | MÉTROPOLE
24 mars 2021

À 20 ans, ils osent la fonction publique !

Ils sont 10 jeunes à avoir choisi la fonction publique lors d’un job dating organisé à la Maison Départementale de l'Insertion et de l'Emploi de Lille. L’aboutissement d’un parcours de formation mis en œuvre avec les coachs emploi départementaux.

"Ose la fonction publique", c’est le nom de l’action mise en place ces derniers mois pour un groupe de dix jeunes de la métropole.

Certains sont allocataires du RSA. D'autres proviennent d'un parcours au sein de l'Aide sociale à l'enfance. Tous ont l'envie de s'en sortir. Côté emploi, ils sont aujourd'hui accompagnés par les coachs de la Maison Départementale Insertion et Emploi (MDIE) de Lille. C’est une opération que nous avons initiée lors du temps fort jeunesse de la dernière semaine Réussir sans attendre, en partenariat avec l’association La Cordée, rappelle Isabelle Maeseele, chargée de mission au Département du Nord.   

Créée pour promouvoir les métiers de la fonction publique et l’égalité des chances, La Cordée s’est révélée être le partenaire idéal. Nous accompagnons les jeunes issus de milieux modestes dans leur insertion professionnelle au sein de la fonction publique par le biais de rencontres inspirantes, explique Hindati Simpara, fonctionnaire de la Préfecture et bénévole au sein de l’association.

Des rencontres inspirantes…

Un adjudant-chef du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) est ainsi venu présenter son parcours et ses missions.  Des chargés de recrutements et des responsables de services ressources humaines du centre hospitalier de Roubaix, du Département du Nord, de la Ville de Lille et de la Métropole sont également venus à la rencontre du groupe, tout comme un recruteur de l'Armée, ajoute Isabelle Maeseele.

Tout au long de six ateliers, le groupe a pu se familiariser avec les métiers de la fonction publique et préparer l'étape de recrutement.

Devenir pompier, c'était mon rêve d'enfant.

Raynathan Trenchant

Devenir pompier, c’était le rêve d’enfant de Raynathan Trenchant, en recherche d’emploi depuis un an. Le jeune homme, confié à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) alors qu'il était mineur, bénéficie d’un accompagnement "Entrée dans la Vie Adulte" (EVA) depuis deux ans. Et c’est grâce à cet atelier qu’il a tenté sa chance. 

Le dispositif EVA : Entrée dans la Vie Adulte

Le dispositif EVA propose une démarche d'accompagnement adaptée aux besoins des jeunes confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) dès l'âge de 16 ans, et jusque 21 ans si nécessaire. Le jeune bénéfice d'un parcours personnalisé, composé d'un accompagnement individuel et/ou collectif qui lui permet de construire son autonomie progressivement et, le cas échéant, de poursuivre un projet déjà engagé.

J’ai manqué les épreuves physiques mais je suis fier de moi car je suis allée au bout de mon projet !, reconnait-il. Après avoir enchainé les petits boulots, Raynathan souhaite aujourd’hui trouver sa voie et se stabiliser. Les ateliers m’ont beaucoup apporté. Je suis prêt à reprendre une formation et à aller au bout de mon projet professionnel. Et je sais que je peux compter sur le soutien d’Hadrien, mon coach au Département.

… et une formation à la prise de parole

Les ateliers ont été enrichis par une semaine de formation à la prise de parole et de valorisation de son image, assurée par Pôle emploi, partenaire privilégié du Département. Un temps bien utile quand il s’agit de se présenter face à un recruteur. 

J’ai bien fait de tenter ma chance !

Annabelle Piwczyk

Tout juste sortie de son deuxième entretien de l’après-midi, Annabelle Piwczyk remercie l’équipe pour cette expérience : c'est toujours stressant de passer un entretien mais la formation m’a bien préparée et j’ai pu expliquer mon parcours et mes motivations de façon détendue. 

La jeune femme de 27 ans n’a pas hésité à s’engager dans ce parcours lorsque sa coach lui en a parlé. Et elle ne regrette pas l’expérience. Moi qui avais une vision un peu négative de la fonction publique, j’ai découvert des métiers dynamiques et des personnes investies.

En l'occurrence, Annabelle a postulé sur un poste d’agent administratif et d'agent polyvalent au parc zoologique de Lille. J’ai toujours voulu travailler dans le monde des animaux, c’est le poste idéal pour moi.

En attendant les réponses, Annabelle va poursuivre ses démarches, plus motivée que jamais à entrer dans la fonction publique, y compris par la voie de l’alternance : la fonction publique est une opportunité que je saisis. J’ai bien fait de tenter ma chance !

Les clauses sociales sont financées par le FSE

Crédits photo : C.Arnould

Pour aller plus loin

Retour au sommet