TOUS | CAMBRÉSIS
11 mars 2022

Les pompiers du Nord en ordre de marche pour le 14 juillet

Cette année, c'est la zone de défense et de sécurité Nord qui a été choisie pour composer le bataillon de pompiers qui défilera lors de la fête nationale. Mais s'insérer dans un défilé militaire de cette ampleur ne s'improvise pas ! Les volontaires sont déjà à l'entraînement.

Samedi 5 mars, aérodrome de Niergnies. Après un briefing dans un hangar, 48 pompiers du Nord investissent à pied la piste en dur qui leur a été réservée. Elle n'est longue que d'un kilomètre mais à la fin de journée, ils en auront parcouru beaucoup plus.

Du travail et de la rigueur

Au programme l'apprentissage de l'ordre serré et de la marche au pas, parfois en chantant. Un apprentissage qu'ils feront chaque samedi jusque début avril pour maîtriser au mieux des exercices que certains découvrent pour la première fois.

Afin de progresser et d'harmoniser le bataillon, la prestation est filmée. Car les participants savent déjà qu'ils n'auront pas tous la chance de défiler sur les Champs-Élysées : au fur et à mesure des entraînements, une sélection va s'opérer pour ne garder que les meilleurs. 

  • 1/5
  • 2/5
  • 3/5
  • 4/5
  • 5/5

Cambrai et le Nord à l'honneur

Parmi les postulants Nordistes des hommes, des femmes, des pompiers professionnels et volontaires. Et, pour l'instant, pas moins de huit pompiers de la caserne de Cambrai !

Mais contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, la zone de défense et de sécurité Nord rassemble les cinq départements des Hauts-de-France. Les candidats du Nord seront donc bientôt rejoints par les postulants de la Somme, de l'Aisne, de l'Oise, et bien sûr, du Pas-de-Calais. Tous ont aussi commencé à s'entraîner.

En juillet, ils seront finalement 80 à représenter les 251 000 sapeurs-pompiers de France à Paris.

Toute la première partie de leur préparation rigoureuse se fera sous commandement nordiste. L’organisation, la logistique, la communication et la coordination de ce détachement ont en effet été confiées au contrôleur général Gilles Grégoire du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Nord.

Une semaine avant le 14 juillet, le bataillon de pompiers des Hauts-de France retrouvera tous les autres défilants à pied au camp militaire de Satory, à Versailles. Il s'agira alors de peaufiner la préparation du grand jour car tout doit être calé au millimètre près.

De l'aérodrome de Niergnies à la plus belle avenue du monde, le chemin est encore long, mais pour ceux qui iront jusqu'au bout, l'expérience promet d'être inoubliable !

Crédits photo : G. Vermeulen, SDIS du Nord - Vidéo : Images Jean-Pierre d'Ettore / Voix-off Marie-Eve Machin

Pour aller plus loin