CULTURE | AVESNOIS, TOUT LE DÉPARTEMENT
23 avril 2021

Une rarissime trompette gallo-romaine découverte à Bavay

C'est une trouvaille qui va faire du bruit ! Lors des fouilles préventives liées au chantier du parcours couvert du Forum antique, les archéologues ont découvert un grand instrument de musique, aussi rare que bien conservé.

Dans le cryptoportique du Forum antique de Bavay, ce sont d'abord des blocs de calcaire bleu qui ont attiré l'attention des archéologues du Département. Vu leur disposition, ils n'étaient manifestement pas arrivés là par hasard et cachaient quelque chose.

En dessous, nous avons trouvé des petits tubes en alliage cuivreux, un embout ouvragé et des fragments de pavillon, explique Patrice Herbin, responsable du service archéologie et patrimoine du Département. Mis bout à bout, ils constituent une trompe romaine qui pourrait mesurer près de 2,70m de long.

Démontable, la trompe droite était certainement utilisée par l'armée romaine et lors de cérémonies religieuses ou officielles. 

Il s'agit vraisemblablement d'un dépôt votif réalisé au 3ème ou 4ème siècle, donc après l'abandon du forum en tant que tel , poursuit Patrice Herbin. En d'autres termes, la trompette aurait été soigneusement déposée dans le sol du cryptoportique comme une offrande que les blocs de pierre devaient protéger.

Une découverte rarissime

Moins de 48 heures après la découverte, quatre spécialistes sont venus tout spécialement de Paris, Lyon et Rennes pour admirer l'objet - qui rejoindra, à terme, les collections du musée - et poser les premiers diagnostics.

Pour Christophe Vendries, professeur d'histoire romaine à l'Université de Rennes 2, cette découverte est exceptionnelle car l'objet a été trouvé dans un contexte bien précis. De plus, l'instrument est complet et dans un très bon état de conservation.

On ne dispose pas de trompette de l'Antiquité avec tous ces éléments, depuis l'embouchure jusqu'au pavillon. Donc c'est quelque chose de tout à fait unique.

Christophe Vendries, professeur d'histoire romaine à l'Université de Rennes 2

Seules deux trompettes gallo-romaines ont été trouvées en France au 19ème siècle, mais de l'avis même des spécialistes, elles ont été mal restaurées à l'époque, et on sait peu de choses sur le contexte de leur découverte.

L'instrument découvert à Bavay est lui, entre de bonnes mains. Il devrait prochainement partir à Paris, au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), pour être radiographié, nettoyé et analysé.

Benoit Mille, archéo-métallurgiste au C2RMF est intrigué par la longueur de l'objet, bien supérieure à celle des découvertes précédentes, et suspecte la présence de traces de matériau organique sur l'embouchure, lesquelles constitueraient un marqueur très clair pour la datation de l'instrument.

Et puis il y a aussi ce petit décor perlé sur le pavillon de l'instrument qui étonne Sibylle Emerit, chargée de recherche au CNRS et spécialiste en musicologie antique.

Mais au C2RMF, le temps de la restauration va être mis à profit pour analyser la trompette et tenter de mieux la comprendre. Une trompette aujourd'hui encore bien mystérieuse et désormais silencieuse... mais qui n'a pas fini de faire du bruit !

Crédits photo : D. Lampla, P. Herbin, C. Leroy, G.Leplat

Pour aller plus loin

Retour au sommet