CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
2 novembre 2021

Un jour, une œuvre : un dessin de Marguerite Yourcenar

Parmi les trésors du fonds Bernier-Yourcenar des Archives départementales du Nord, figure un dessin original de Marguerite Yourcenar qui ne manque pas d’intriguer les spécialistes de l’autrice des Mémoires d’Hadrien.

Ce dessin à l’encre sur papier de petit format daté de 1935 représente une Vierge à l’Enfant flottant sur des nuages représentés sous forme de gribouillis. Elle semble couver du regard une jeune femme encapuchonnée assise, à la manière d’un yogi, dans un paysage quasi désertique. Cette œuvre pourrait avoir été exécutée lors d’une croisière estivale entre la Grèce et Istanbul que Yourcenar effectua en compagnie du poète surréaliste grec Andréas Embirikos, avec lequel elle entretenait alors une amitié amoureuse et artistique.

Glissé par l’écrivaine entre les pages d’une revue littéraire grecque au sommaire de laquelle figurait son texte "Apollon tragique", l’énigmatique dessin a été exhumé de l’oubli par son ami et bibliographe, Yvon Bernier, plusieurs décennies plus tard.

Illustration
Dessin de Marguerite Yourcenar, 1935 – Fonds Bernier-Yourcenar

La plupart de ses lecteurs ignorent que la première femme élue à l’Académie française avait une passion pour le dessin qu’elle a pratiqué en amateur tout au long de sa vie. Elle dessinait partout. Sur ses manuscrits ou le volume qu’elle était en train de lire, mais aussi sur des pages volantes ou dans les carnets où elle notait des idées, faisait des listes ou des plans pour ses livres à venir.

Elle agrémentait également les dédicaces qu’elle réservait à ses plus proches de petits dessins fleuris, croquis rudimentaires et naïfs dont le fonds Bernier-Yourcenar possède plusieurs specimens. 

Servant de supports à son imagination et de délassement entre deux périodes d’écriture, les nombreux dessins, croquis et griffonnages qui enluminent ses manuscrits ou les livres de sa bibliothèque sont la partie la plus secrète de sa production artistique, véritable journal graphique intime qu’il n’est pas facile d’interpréter, la dessinatrice amateur n’ayant jamais évoqué cette partie immergée de son œuvre qu’elle ne destinait pas à être rendue publique. 

Ce dessin a été présenté lors de l’exposition Marguerite Yourcenar aux Archives du Nord. Trésors du fonds Bernier-Yourcenar organisée aux Archives départementales du Nord en 2015-2016. Il le sera de nouveau cette semaine au Centre Pompidou-Metz aux côtés d’œuvres graphiques et de manuscrits dessinés de Rimbaud, Hugo, Artaud, dans le cadre de l’exposition Écrire, c’est dessiner, du 6 novembre 2021 au 21 février 2022.  

Crédits photo : Archives départementales du Nord

Pour aller plus loin

Retour au sommet