CULTURE | AVESNOIS
9 août 2021

Un jour, une œuvre : le denier d'Hadrien

Le Forum antique de Bavay conserve dans ses collections des pièces de monnaie de l'époque romaine. Elles témoignent de la façon dont l’autorité politique s'est diffusée dans l'Empire romain au 2ème siècle après J.-C.

C'est l'une des plus belles pièce de monnaie conservée au Forum antique de Bavay : un denier, c'est-à-dire une pièce en argent, frappée à l’effigie de l’empereur Hadrien.

Hadrien règne de 117 à 138 après Jésus-Christ. Il succède à Trajan, grand conquérant qualifié par les historiens romains d’Optimus Princeps, le meilleur des empereurs. Hadrien entérine la fin de l’expansion des frontières de l’Empire. Malgré cela, il reste dans l’Histoire comme un très grand empereur, philhellène (un ami de la Grèce) et bâtisseur.

La disparition progressive du denier

Au 2ème siècle de notre ère, le denier reste encore fondamental dans le système monétaire, avec l’aureus (en or) et le sesterce (en bronze). Ce n’est qu’au siècle suivant que les dévaluations entraîneront la disparition du denier au profit de monnaies essentiellement fiduciaires.

Toujours est-il que les monnaies, quel que soit leur métal, participent avant tout à la circulation du portrait impérial, en plus d’assurer la solde des légions cantonnées sur le limes (système de fortifications établis le long d'une frontière) rhénan, finalement peu éloigné de Bavay.

Crédits photo : Forum antique de Bavay, musée archéologique départemental, inv. 2008 A 191.

Pour aller plus loin