CULTURE | CAMBRÉSIS
7 juillet 2021

Un jour, une œuvre : derrière le musée Matisse, un jardin à l'anglaise

Au Cateau-Cambrésis, le musée Matisse est incontournable. Le magnifique parc qui le prolonge, aussi. Derrière le Palais Fénelon, vous découvrirez, en effet, un jardin à l'anglaise, un vrai havre de nature.

Lors de l’acquisition du parc Fénelon par la Ville du Cateau-Cambrésis en 1884, la municipalité décide d’y aménager un jardin public, composé d’allées sinueuses, d’un plan d’eau de forme irrégulière et de petits bosquets. Cette deuxième partie du parc, la plus éloignée du palais, évoque le jardin dit à l’anglaise.

Né dans l’Angleterre du 18ème siècle, ce type de jardin revendique une esthétique plus sauvage et poétique que le jardin à la française, composé d’allées droites, de canaux rectilignes, de figures géométriques et d’art topiaire.

La symétrie absolue est remplacée ici par la ligne serpentine. Le jardin à l’anglaise privilégie une nature plus libre. Bosquets, cascades, statues, grottes, fausses ruines gothiques agrémentent parfois le paysage.

Dans cette partie du parc, certains arbres poussent naturellement dans notre région comme le marronnier, l’érable ou le frêne. D’autres comme le séquoia, ou le magnolia, présents au bord du bassin, ont été importés. La déambulation dans ce jardin clos et paisible, agrémenté de sculptures, est une véritable invitation à la rêverie.

Crédits photo : Dominique Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet