CULTURE | AVESNOIS
8 mars 2022

Un jour, une œuvre : silhouette féminine au MusVerre

Les femmes, sous toutes leurs facettes, sont célébrées un peu partout dans le monde ce mardi 8 mars. Le MusVerre présente à cette occasion une sculpture de l'artiste hongroise Mari Meszaros : Annonciation.

Sur son socle de pierre, une silhouette à la chair de verre ébène se dresse, saisissante de réalisme. Traversé de fissures, ce corps de femme esquissé semble presque s’effriter ; coquille incomplète, que nous révèle-t-il au fond ? Incarne-t-il la fragilité essentielle qui définit tout humain ? Ou bien saisit-il l’instant d’une mue, un état fugace de transformation profonde figée par la grâce du verre ?

Née en 1949 en Hongrie, Mari Meszaros vit et travaille aux Pays-Bas. Fascinée par la notion de traces matérielles comme autant de mémoires d’un individu, elle travaille notamment autour de la figure féminine, la muant à son tour en vestige exprimant des sentiments universels. Le verre, tel qu’elle le définit, est aussi fragile que l’espèce humaine, mais paradoxalement très résistant, comme l’humanité : un matériau idéal pour traduire la complexité des ressentis et initier une réflexion.

La technique utilisée ici permet de travailler d’après l’empreinte en plâtre d’un corps sur laquelle sera posée une feuille de verre à qui la chaleur du four permettra d’épouser le moindre relief du moulage. La beauté de cette silhouette féminine, représentée sans souci d’idéalisation par une artiste consciente de son individualité, est indéniable.

La main posée sur un ventre légèrement arrondi évoque également la capacité à donner la vie, comme l’indique le titre de l’œuvre, Annonciation, en référence à l’épisode biblique. Au-delà de cette potentialité, cette œuvre est avant tout une célébration de la fragilité et de la puissance inhérentes en toute femme.

Pour aller plus loin