CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
13 novembre 2020

Un jour, une oeuvre : La Tannerie

Chaque jour, nos équipements culturels départementaux vous propose de découvrir les dessous d'une œuvre. Aujourd'hui, la Villa départementale Marguerite Yourcenar vous présente le roman La Tannerie de Celia Levi.

Celia Levi est une écrivaine française venue en résidence à la Villa départementale Marguerite Yourcenar en 2019.

Elle y a terminé son 4ème roman intitulé La Tannerie, publié chez Tristram éditions. Ce dernier a depuis été remarqué et sélectionné pour de nombreux prix, dont le prix Médicis et le prix Décembre.

Dans ce roman, Celia Levi nous entraîne dans la vie de Jeanne (un peu d’elle-même ?), quand la jeune femme s’installe à Paris pour y vivre et travailler. Jeanne trouve un emploi précaire dans une institution culturelle, sorte de « tiers lieu » très tendance où elle doit s’adapter rapidement aux codes, sortir de sa solitude, se faire une place.

Elle décrit finement, de manière factuelle, en phrases courtes et sobres, tant le lieu incroyable de cette « Tannerie » que les ressentis et les tergiversations émotionnelles de son héroïne.

Elle nous expose, à travers ce microcosme culturel et ceux qui le composent, les affres d’une génération prise en étau entre ses idéaux et une certaine violence sociale.

Le portrait d’une époque nous est présenté dans ce beau roman social et d’apprentissage où l’on retrouve avec plaisir les questionnements des deux jeunes femmes de son premier roman Les insoumises, publié en 2009.

Crédits photo : photo d'ouverture, Bruno Dewaele / roman, éditions Tristram

Pour aller plus loin