CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
28 juillet 2022

Un jour une œuvre : il y a 25 ans, la naissance du planétarium au Forum des Sciences

À l’approche du week-end de la Nuit des Étoiles, du 5 au 7 août, partons à la découverte du planétarium du Forum départemental des Sciences et des secrets de sa construction.

Fut un temps, pas si ancien, où l'on voyait le planétarium depuis l’autoroute… Régulièrement, des visiteurs demandent encore ce qu’est devenue "la grosse boule noire". 

Rassurés de la voir, bien à sa place, certains s’interrogent : "mais au fait, pour l’amener, il y a 25 ans, quand le Forum départemental des Sciences a été construit, combien de camions ont été nécessaires pour la transporter ?"

Illustration
Le planétarium et sa fameuse boule noire au moment de sa construction dans les années 90

L’histoire de la construction de ce planétarium est tout à fait passionnante.

À l'époque, le défi était de construire une sphère de 14 mètres de diamètre qui allait s’inscrire dans un écrin déjà construit pour la recevoir. La dalle recevant la sphère était en effet déjà coulée, ainsi que les flèches en béton qui la surplombent.

Les équipements pour gonfler la membrane hémisphérique en PVC ont été installés sous la membrane, elle-même accrochée à la dalle. Le gonflage ne pouvait se faire que dans certaines conditions météo : pas trop de vent pendant le gonflage et jusqu’au séchage du béton. 

Comme une montgolfière, la membrane fut gonflée pendant 3 heures, puis 24 heures pour obtenir la pression maximum. La marge d’erreur autorisée pour que la membrane ne se déchire pas sur la flèche en béton était de 10 cm, un exercice de haute précision !

Une fois la membrane gonflée et sous pression, des couches successives de mousse isolante polyuréthane ont été projetées depuis l’intérieur, sans oublier le ferraillage, étape indispensable à la projection de 80 m3 de béton. Après le séchage du béton, les accès ont été découpés à la tronçonneuse.

Illustration
Le squelette métallique du Planétarium

C’est ainsi que naquit cette fascinante grosse boule noire, partie intégrante du paysage villeneuvois, à l’intérieur de laquelle aiment à rêver de nombreux visiteurs.

Une prouesse technique au service de la découverte du ciel !

Crédits photo : Istock / Forum départemental des Sciences

Pour aller plus loin