29 octobre 2021

Un emploi pour 25 000 Nordistes grâce au Département

Dans son éditorial des mois de novembre-décembre, Christian Poiret, président du Département, rappelle toute l'attention et l'importance qu'il accorde à ce que chaque Nordiste ait un emploi.

Il y a bientôt sept ans, nous imaginions un cercle vertueux pour les Nordistes. Nous avons investi dans les projets des communes, pour qu’ensuite elles fassent appel aux entreprises locales. Ces entreprises, de plus en plus nombreuses, mobilisées sur les chantiers locaux, ont fait le choix de travailler avec le Département pour recruter des allocataires du revenu de solidarité active (RSA) spécifiquement formés, ce qui a engendré une baisse conséquente du nombre de bénéficiaires de l’allocation. En 2022, nous augmenterons encore le montant de l’enveloppe dédiée à l’investissement dans les projets de nos villages, pour qu’encore plus d’entreprises puissent travailler, qu’encore plus d’allocataires du RSA puissent être embauchés.

En à peine trois ans, grâce aux nombreuses actions développées dans nos maisons départementales de l’insertion et de l’emploi en faveur du retour à l’emploi des allocataires du RSA, ce cercle vertueux a permis à près de 25 000 Nordistes – l’équivalent de la population d’Armentières ou de Lambersart ! – de retrouver un emploi.

Ce dispositif est gagnant pour tous : gagnant pour les entreprises de nos territoires, gagnant pour les projets de nos communes, gagnant pour l’aboutissement des politiques départementales et surtout, gagnant pour les Nordistes ex-allocataires du RSA. « Il n’existe pas d’autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle », écrivait Pierre Lecomte du Noüy. J’en ai la conviction, tout comme j’ai la conviction que le retour à l’emploi est le garant de cette dignité individuelle. C’est en ce sens que je souhaite désormais aller encore plus loin avec l’intégration dans le dispositif des 41 000 jeunes allocataires du RSA âgés de 25 à 35 ans, avec la hausse du budget d’investissement dédié aux territoires et avec l’approfondissement de la coopération entre tous les acteurs de l’emploi : Région, Pôle emploi, Medef, Chambre des métiers, chefs d’entreprise, etc.

Ces nouvelles ambitions seront mises à l’honneur, dans les prochains jours, à l’occasion de la 3e édition de l’opération Réussir Sans Attendre. Véritable condensé de la politique menée tout au long de l’année grâce à l’investissement de nos élus, de nos collaborateurs, de nos partenaires associatifs et du monde économique, et surtout, des allocataires du RSA, cette nouvelle édition sera ponctuée par des sessions de coaching, des conférences, des job datings, des entrées en formation ou encore des signatures de contrats de travail.

Grâce à la seule édition 2020, près de 1 600 personnes ont retrouvé un emploi. Je souhaite que nous fassions plus encore cette année et les années suivantes, pour que chacun puisse se projeter dans l’avenir, construire un projet personnel, dépasser les contraintes matérielles. C’est le pari que nous faisons pour tous les Nordistes.

Pour aller plus loin

Retour au sommet