JEUNESSE ÉDUCATION | AVESNOIS, TOUT LE DÉPARTEMENT
8 février 2022

Ophélie Legrand, une collégienne épatante élue au CDJ

Elle n'est encore qu'en cinquième et d'une maturité impressionnante. Ses camarades ne s'y sont pas trompés et l'ont élue au Conseil départemental des jeunes du Nord. Rencontre.

Après sa journée de cours au collège Madame d'Épinay à Aulnoy-lez-Valenciennes, Ophélie nous reçoit chez elle, à Quérénaing. Souriante et détendue, pas du tout impressionnée par la présence d'une journaliste et d'un photographe. Une vraie élue en herbe !

"Réveillez-vous !"

En début d'année scolaire, Ophélie apprend que son collège a été choisi par le Département pour proposer des candidats aux élections du Conseil départemental des Jeunes. Avec un élu municipal dans sa famille et une maman impliquée dans la vie associative locale, la collégienne n'hésite pas :  Je me suis dit: allez, pourquoi pas ! J'y vais, j'ai une carte à jouer ! 

À peine rentrée chez elle, elle rédige un discours à destination des élèves de cinquième, ceux là-même qui votent tous les deux ans pour élire leurs représentants au CDJ. Rendre visite aux personnes âgées, aider les SDF par des distributions de nourriture ou de vêtements, organiser des ateliers-lecture pour échanger avec des personnes différentes, travailler sur l'égalité filles-garçons ou encore créer une salle de détente au sein du collège : tout un programme !

 J'ai envie d'ouvrir les yeux aux gens sur tout ce qui ne va pas et leur dire : réveillez-vous ! Et puis, j'ai toujours voulu aider les autres. Je me souviens encore du SDF que j'avais vu devant le supermarché quand j'avais trois ans. C'est la première fois que j'allais faire les courses avec maman et il m'a vraiment marqué , raconte-t-elle. Son slogan "parler pour ceux qui n'osent pas" achève de convaincre ses camarades et Ophélie est élue à la quasi-unanimité avec son binôme, Louis Corbet.

J'ai pleuré de joie, j'étais trop contente d'être élue pour un truc aussi important ! 

Ophélie Legrand

"Mon histoire, c'est ma force"

Comme les 80 autres collégiens nouvellement élus, Ophélie et Louis ont donc participé à la séance d'installation du nouveau CDJ dans l'hémicycle départemental, à Lille. Ils y ont été accueillis par Christian Poiret, Président du Département, et Ophélie a saisi l'occasion pour témoigner auprès de lui de la situation des jeunes confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).

Ophélie vit en effet en famille d'accueil depuis qu'elle a un an. Elle passe deux ans dans une première famille avant d'arriver dans celle d'Isabelle et Alain Lefebvre où elle vit encore aujourd'hui. L'assistante familiale et son époux ont quatre garçons, et accueillent depuis peu une autre fille. De son côté, Ophélie a trois frère et sœurs, tous placés, qu'elle voit toujours. Mais elle n'a plus aucun contact avec ses parents biologiques et a entrepris des démarches pour devenir pupille de l'État.

 Ici je suis bien, c'est toute ma famille et j'ai très vite appelé Isabelle "maman". Les misères que j'ai vécues m'ont donné envie d'aider les autres : mon histoire, c'est ma force , raconte posément Ophélie. Une maturité et une résilience qui forcent l'admiration, y compris pour Isabelle Lefebvre, qui y est pourtant sûrement pour beaucoup.  Prendre la parole pour évoquer son histoire devant des jeunes qu'elle ne connait pas et questionner le Président du Département sur un sujet aussi complexe, ce n'était pas évident !  confie-t-elle.

Un beau parcours de jeune élue attend désormais Ophélie, qui incarne déjà l'exemple même d'un parcours ASE particulièrement réussi.

Crédits photo : Ph. Houzé

Pour aller plus loin