EMPLOI, AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | VALENCIENNOIS, CAMBRÉSIS, DOUAISIS, AVESNOIS
24 février 2020

"Nos entreprises sont sensibles aux initiatives des acteurs publics"

Après le Bassin minier et l'Avesnois, l'Etat et le Département s'engagent pour l'avenir et la réussite du Cambrésis. Entretien avec Bruno Fontaine, Président de la CCI Grand Hainaut, acteur incontournable du monde économique dans ces territoires.

Comment se porte l’activité sur le périmètre de la Chambre de commerce et d'industrie Grand Hainaut ?

Le sud du département du Nord voit le chômage entamer une décrue que l’on espère durable. Si des inquiétudes demeurent pour certains secteurs, l’actualité nous le rappelle, on ne peut que se réjouir du dynamisme de certaines filières comme l’automobile (notamment électrique), la logistique ou l’agroalimentaire.

D’importants chantiers d’infrastructures sont en cours ou à venir (contournement de Valenciennes, doublement RN2, Canal Seine –Nord), est-ce une condition du développement de l’activité de vos entreprises ?

C’est essentiel ! Les entreprises ont besoin pour leur développement de bénéficier d’une accessibilité de premier ordre, que ce soit pour les flux de marchandises ou pour leurs salariés. Mais il est sans doute aussi important de faire en sorte que ces flux ne fassent pas que traverser nos territoires. Les futures plateformes du Canal Seine-Nord Europe en sont la parfaite illustration. La CCI est entièrement mobilisée pour faciliter ces implantations.

Un rond-point
L'échangeur dénivelé de Saint-Saulve est la première étape du futur contournement routier de Valenciennes.

Quel regard portez-vous sur l’engagement des acteurs publics en faveur de ces territoires ?

Nos entreprises, peut-être plus qu’ailleurs, sont sensibles aux initiatives prises par les acteurs publics. Car c’est ensemble que nous réussissons à capter les projets porteurs de croissance et d’emploi pour nos territoires. La mutation de notre tissu économique, fort d’une longue tradition industrielle, se poursuit pour faire en sorte qu’il reste attractif à l’échelle d’une économie mondialisée. Je pense notamment à l’émergence de nos pôles de compétitivité dédiés au numérique, dans le Valenciennois, ou encore à la cyber-sécurité dans l’Avesnois.

Pour aller plus loin