FAMILLE SANTÉ | AVESNOIS
16 juillet 2021

Le Département accompagne la relance de la vaccination dans l'Avesnois

Afin de permettre au plus grand nombre d'accéder à la vaccination, le Département du Nord lance sur les routes un vaccinobus qui ira à la rencontre des habitants des petits villages, des entreprises et des établissements collectifs. On vous explique.

Dès le mardi 13 juillet à Cartignies, il sera possible de se faire vacciner dans le Camion bleu du Département du Nord.

La bataille contre la Covid-19 est l'affaire de tous : ni l'éloignement géographique, ni l'isolement ne doivent représenter un frein à la volonté individuelle de participer à l'effort collectif. Utiliser la capacité de mobilité du Camion bleu s'est alors imposé comme une évidence pour aller à la rencontre de chaque Nordiste.

Christian Poiret, président du Conseil départemental du Nord

Cette offre mobile vient compléter les points de vaccination déjà proposés par les professionnels de santé, médecins ou pharmaciens, poursuit Barbara Coëvoët, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la santé et de la prévention

Sur le territoire, le taux de vaccination est en effet plus faible qu'ailleurs. Et la progression du variant delta préoccupe toujours les scientifiques qui redoutent l'arrivée d'une nouvelle vague dès cet été.

Un nouveau "vaccinobus"

Un camion bleu
Le Camion bleu France Services de l'Avesnois accueillera les premières permanences de vaccination

D'abord lancé avec le Camion bleu France Services, cette unité de vaccination, mise sur pied avec l'appui du centre hospitalier du Pays d'Avesnes, bénéficiera bientôt d'un Camion bleu dédié.

Il ira à la rencontre des habitants sur les places de villages, dans les ducasses, mais aussi sur les parkings des grandes entreprises ou à l'entrée de bâtiments collectifs comme les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Retrouvez toutes les dates à venir sur l'agenda de Nord info, par téléphone au 03 59 73 18 00 ou dans vos boîtes aux lettres grâce à la mobilisation des mairies ou bien encore des membres du chantier d'insertion CIAS Cœur de l'Avesnois.

Pour aller plus loin

Retour au sommet