JEUNESSE ÉDUCATION | MÉTROPOLE
25 janvier 2023

Le collège Rouges Barres poursuit sa métamorphose

À Marcq-en-Barœul, le chantier d'extension et de rénovation du collège Rouges Barres bat son plein. Le nouvel établissement sera terminé fin décembre et pourra accueillir jusqu'à 500 élèves et 80 en SEGPA.

Voilà plus d'un an et demi que le collège Rouges Barres a entamé sa mue. À la moitié du chantier, l'établissement est déjà méconnaissable. La nouvelle façade du collège commence à se dessiner, avec une identité architecturale mieux intégrée dans le quartier. Dans la cour, le préau situé sous la demi-pension a été recouvert d'une toile tendue, pour plus de luminosité. À côté, l'imposant bâtiment d'externat a été bâché l'été dernier pour permettre les opérations de désamiantage.

À l'avant du collège, la salle culturelle et l'EROA (Espace Rencontre avec l'Œuvre d'Art) viennent juste d'être terminés. Juste à côté, le nouveau CDI, clair et lumineux, est prêt à recevoir les élèves. Certains collégiens ont même proposé d'apporter de l'aide pour remettre les ouvrages dans les rayons, se félicite Pierre-Yves Breuze, principal du collège. 

Car malgré les aléas du chantier, la vie continue dans l'établissement marcquois. Quatre bâtiments modulaires ont été installés dans la cour pour accueillir les élèves durant les travaux. Le chantier se déroule dans le cadre d'opérations à tiroirs : Cela suppose un vrai travail d'explication auprès des parents, des élèves et des enseignants, pour anticiper au mieux les conséquences de ces travaux sur le quotidien de l'établissement, explique le principal. Mais c'est aussi une chance pour les élèves de voir le nouveau collège sortir de terre sous leurs yeux, ajoute-t-il.

  • 1/5
  • 2/5
  • 3/5
  • 4/5
  • 5/5

Depuis le lancement des travaux, le chemin parcouru est impressionnant. Ainsi, ont déjà été livrés à ce jour, l'administration, les logements de fonction, la salle de musique, les vestiaires EPS et les sanitaires des élèves. La réfection de la demi-pension est presque terminée, avec la mise en place d'un mobilier moderne et l'agrandissement du réfectoire, pouvant accueillir jusqu'à 450 couverts par jour. La pose d'un revêtement de sol textile lavable est en cours d'achèvement. La cuisine, implantée sur les deux étages de l'établissement, a repris son activité début novembre. 

Cure de jouvence complète pour le bâtiment d'externat 

Dans les prochains mois, d'autres opérations vont se poursuivre. La plus importante d'entre elles concerne la réhabilitation de l'externat. Après le phase de désamiantage, nous allons pouvoir entreprendre la restructuration complète du bâtiment et son isolation thermique. L'objectif est de réhabiliter les 3/4 de l'externat pour septembre prochain, le rez-de-chaussée devant être livré à la Toussaint , précise Frédéric Tréhoux, en charge du projet au Département. 

La cour de récréation sera totalement réaménagée d'ici la fin de l'année, faisant plus de place aux espaces végétalisés. Un plateau sportif verra aussi le jour. L'ensemble des opérations, financées par le Département, s'élève à 16,4 millions d'euros. 

Une pierre, deux coups !

Pour Pierre-Yves Breuze, principal du collège, la rénovation de l'établissement en cours présente un intérêt pédagogique indéniable. Ainsi, l'an dernier, les collégiens ont réalisé 4 podcasts pour évoquer les métiers du bâtiment, à partir d'interviews de personnes qui travaillent sur le chantier. En mars prochain, une formation intégrée, sur la thématique de l'étanchéité de l'air, sera proposée aux compagnons des entreprises qui interviennent sur l'enveloppe du bâtiment. Dans ce cadre, les élèves de la SEGPA Habitat (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté) pourront participer à une demi-journée de formation.   

Crédits photo : Cédric Arnould

Pour aller plus loin