EMPLOI , HANDICAP , SÉNIORS | FLANDRE INTÉRIEURE
18 mai 2021

Le Camion bleu des Flandres a (déjà) trouvé son public

En seulement cinq jours de fonctionnement, le Camion bleu France Services des Flandres a accueilli 87 Nordistes.

Il a glissé tous ses documents de retraite dans deux pochettes en plastique. Patrick, assis au fond du Camion bleu, a constitué seul et en ligne son dossier auprès de la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), mais il veut être sûr qu’il a bien fait.

Je travaillais pour une raffinerie jusqu’à ce qu’elle ferme il y a quatre ans. Je dois normalement basculer en retraite cette année. Je voulais vérifier aujourd’hui que toutes mes démarches sont les bonnes.

Patrick, futur retraité

ll est l'un des premiers usagers à monter dans ce bus, racheté par le Département à l’Etablissement français du sang. Entièrement réaménagé, il sillonne désormais chaque mois 20 communes des Flandres.

Le deuxième mercredi du mois, il sera par exemple garé devant la mairie de Rexpoëde. 

J’aime beaucoup travailler dans ce bus. Le contact n’est pas le même que dans des bureaux fixes.

Elsa Delrue, agent d'accueil du Camion bleu des Flandres

Il est recommandé de prendre rendez-vous avant de venir, mais la porte est toujours ouverte.

Les gens s’arrêtent spontanément pour avoir des renseignements, comme ce matin, un cycliste a passé la tête par la porte. Il s’inquiétait de ne pas avoir reçu son permis de conduire, détaille Elsa Delrue, agent d'accueil du Camion bleuOn l’a rassuré et on lui a proposé de revenir dans deux semaines s’il n’a toujours rien reçu. Souvent, les personnes repassent l’après-midi avec les papiers nécessaires pour avancer leur demande. Nous sommes très attachés à la qualité de l’accueil. 

Elodie Andries, Elsa Delrue et Nicolas Leroy, les trois agents d'accueil, ont été formés pour répondre à de nombreuses questions, sur l’Assurance maladie, la Mutualité sociale agricole, Pôle emploi…mais aussi pour recharger des titres de transport Pass Pass, c'est l'une des nouveauté de ce Camion bleu. « Durant ces cinq premiers jours, nous avons été sollicités par plus de quatre-vingts personnes. Leurs demandes concernent surtout, pour l’instant, les impôts et la retraite. »

Patrick, lui, est ressorti satisfait du bus. Dans son village de 2 000 habitants, un service postal est hébergé par la mairie mais pour l'essentiel des services publics, c’est à plusieurs kilomètres qu’il fallait se rendre jusque-là. Pas facile sans voiture.

Mais ça, c'était avant le Camion bleu.

Prendre rendez-vous

Par téléphone au 03 59 73 49 50 ou par courriel : flandres.franceservices@lenord.fr 
Le port du masque et la désinfection des mains sont obligatoires pour entrer dans le bus. 

Crédits photo : Département du Nord -D. Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet