AMÉNAGEMENT CADRE DE VIE | AVESNOIS
27 décembre 2022

L'église de Landrecies retrouve une seconde jeunesse

Pour préserver l'église Saint-Pierre Saint-Paul, la commune de Landrecies a lancé d’importants travaux de rénovation, notamment au niveau de la toiture. Le chantier, soutenu par le Département, doit se terminer au début du printemps.

Depuis le mois de juillet, des échafaudages entourent la structure et des ouvriers s’affairent le long des murs extérieurs et sur la toiture. Pour les façades, on procède à un gommage, un rejointoiement et un nettoyage hydrofuge qui les protégeront des intempéries, explique Francis Dupire, adjoint aux travaux, aux finances et à l’urbanisme. Concernant les ardoises qui assuraient la couverture de l’ouvrage, marquées par l’usure du temps, elles ont toutes été changées et remplacées pour une parfaite étanchéité.

L’église Saint-Pierre Saint-Paul est un monument de style néo-classique qui se dresse en plein centre-ville. Les Landreciens sont très attachés à cet ouvrage, souligne le premier magistrat François Erlem, mais il fallait lui apporter une pérennité. Ce sont d’ailleurs des infiltrations récurrentes à l’intérieur de l’édifice qui ont poussé le conseil municipal à lancer ces importants travaux de rénovation.

illustration
Le maire François Erlem et Francis Dupire, adjoint aux travaux, aux finances et à l’urbanisme.

De l'énergie verte en direct de l'église

La municipalité a également profité de cette opération pour faire installer des panneaux photovoltaïques sur près de 200 mde toiture. Cette production d’électricité verte va venir alimenter le réseau, et nous sera ensuite décomptée de notre consommation, détaille François Erlem, très attentif, comme de nombreux maires, aux factures d’énergie de la commune.

Ce chantier, cofinancé par le Département à hauteur de 250 000€, participe à la redynamisation de cette localité située aux portes de l’Avesnois. Avec un passage de 12 000 véhicules par jour, l’élu veut miser sur la valorisation du patrimoine landrecien pour relancer le commerce de centre-ville et l’artisanat local. La fin des travaux est prévue pour le printemps 2023.

Un monument marqué par l’histoire

Les premières traces écrites de cette église remontent au début du 12e siècle. Agrandie par les Espagnols au 16e siècle, elle est partiellement détruite à la révolution lors des deux sièges de la ville. Il faut attendre 1818 pour que le lieu de culte soit reconstruit, complété de chaque côté du chœur par deux tours de 25 mètres de haut. Dégradé lors de la guerre de 1870, puis au moment du premier conflit mondial, le monument a été à chaque fois restauré.

Pour aller plus loin