FAMILLE SANTÉ | FLANDRE INTÉRIEURE, TOUT LE DÉPARTEMENT
18 avril 2020

Du haut de ses 5 ans, Tom rend un hommage géant aux soignants

Ce n'est pas parce qu'on est haut comme trois pommes qu'on ne peut pas relever de grands défis ! Très concerné par l'épidémie, un petit Nordiste s'est lancé dans la construction d'un géant dédié au personnel hospitalier.

Dans la famille Bécue, installée à Winnezeele dans les Flandres, on connaît bien les géants.

Et pour cause : Tony, le père de famille, papa des trois petits garçons de la famille, est aussi le papa d'Eloi, le géant du village.

La famille connaît aussi malheureusement très bien le Coronavirus. Tonin, deux ans et demi, et Tobian, trois mois, les deux plus jeunes de la fratrie, ont été touchés récemment par le virus. Ils se portent mieux aujourd'hui, mais toute la famille s'est naturellement beaucoup inquiétée.

"Papa, si on faisait un géant infirmière ?"

Tom est l’aîné des enfants. De l'aveu même de son père, il passe son temps à créer des géants miniatures avec tout ce qui lui tombe entre les mains.

Et c'est lui qui, du haut de ses cinq ans, a eu l'idée de créer un géant en hommage aux soignants. Une manière aussi de soutenir ses petits frères tout en s'occupant les mains et l'esprit.

Le géant en question est en fait une géante. Conçue en quinze jours, uniquement à base de matériaux de récupération. Elle mesure 1,60m et pèse entre cinq et six kilos, ce qui permet à Tom de la promener dans le jardin familial.

Légitimement très fier de son œuvre, le petit garçon l'a baptisée Camille. Pourquoi ? Ça, c'est son secret.

Crédits photo : © Tony Bécue

Pour aller plus loin