EMPLOI | MÉTROPOLE
25 mars 2022

Désormais mobile, "La Cravate Solidaire" va à la rencontre des demandeurs d'emploi

L'association "La Cravate Solidaire" innove : depuis quelques mois, son antenne nordiste dispose d'un bus aménagé pour aller au devant des Nordistes en recherche d'emploi, là où ils vivent.

Implantée depuis 2015 dans le Nord, La cravate Solidaire lutte contre les discriminations à l’embauche liées à l’apparence des candidats. Dans ses locaux de l'allée Léonard de Vinci, à Lille, elle propose des "ateliers coup de pouce" alliant conseils en image, don d’une tenue vestimentaire adaptée au projet professionnel du candidat, et préparation aux entretiens de recrutement.

Un nouvelle solution pour les candidats qui ne peuvent pas se déplacer 

Les candidats orientés vers La cravate Solidaire par les partenaires du territoire qui les accompagnent dans leurs démarches de retour à l'emploi (Pôle emploi, mission locale, etc.) doivent avoir un projet professionnel bien défini et être motivés. Car La cravate Solidaire, c'est un outil en bout de chaîne de l'insertion, explique Miléna Bigot-Verdier, cheffe de projet pour l'association.

Mais jusque fin 2021, pour profiter d'un "atelier coup de pouce", encore fallait-il pouvoir se rendre à Lille. Nous avons de plus en en plus de demandes hors de la métropole lilloise, et même pour ceux qui y vivent, la mobilité peut constituer un véritable frein, poursuit-elle.

Ici nous sommes à moins de 15 km de Lille mais pour certaines personnes, se rendre là-bas est trop compliqué. Elles sont freinées dans leurs déplacements pour des questions d'ordre financier, cognitif ou culturel. La cravate Solidaire en version mobile permet de lever ces freins.

Karine Peixoto, directrice de l'agence Pôle Emploi de Hem 

Le camion aux couleurs de l'association a été entièrement réalisé sur-mesure pour les "ateliers coup de pouce" de l'association avec le soutien du Département et de la Fondation du Nord. À la demande des partenaires, il s'installe sur leur parking pour être au plus près des candidats à l'embauche.

  • 1/3 - La zone d'accueil, première étape de l'atelier, permet au candidat de se mettre à l'aise.
  • 2/3 - On passe ensuite à l'essayage pour trouver la tenue qui correspond au goût du candidat et à son projet professionnel.
  • 3/3 - Dernière étape : la simulation d'entretien avec des bénévoles rompus à l'exercice.

Evidemment, la place disponible dans le véhicule limite le choix des tenues mais on trouve toujours moyen de donner quelque chose, témoigne Miléna. On demande à l'avance la taille des candidats, homme ou femme, pour être sûrs qu'ils puissent repartir avec une tenue pour leur entretien et éventuellement, leurs premiers jours dans l'emploi..

L'objectif, c'est que les candidats puissent se réapproprier leur image et reprendre confiance en eux.

Miléna Bigot-Verdier, salariée de La cravate Solidaire.

En quelques mois, le bus de l'association a été au devant d'une bonne centaine de Nordistes proches du retour à l'emploi en métropole lilloise, dans l'armentiérois et jusqu'à Hazebrouck. Devant le succès rencontré, il se pourrait bien qu'il pousse prochainement sa route vers d'autres territoires du Nord.

Paroles de bénévoles

La cravate Solidaire recherche des bénévoles ayant une expérience du recrutement pour les simulations d'entretien d'embauche, mais aussi des personnes intéressées par le conseil en image pour accompagner les candidats dans le choix d'une tenue ! Nous en avons rencontré deux.

Une demi-journée par mois, je fais profiter les candidats de mon expertise en ressources humaines et éventuellement, de mon réseau. Certains sont parfois dans des situations très délicates et ce n'est pas toujours facile de trouver les mots justes. Mais ça me sort de mon quotidien et ça remet les pendules à l'heure. Quant au bus de l'association, c'est aussi plus simple pour moi que d'aller à Lille ! (Virginie).

En tant que bénévole, on se prend de sacrées leçons de vie ! C'est une richesse humaine extraordinaire. C'est bien de penser aux autres et de se rappeler que dans la vie, il n'y a pas que notre petite personne et nos petits soucis. J'aime aussi échanger avec les autres bénévoles, on partage les mêmes valeurs humaines. (Sylvie).

Intéressés pour rejoindre l'aventure, à Lille ou avec la Cravate Solidaire Mobile ? Vous pouvez contacter l'association sur benevolat.lille@lacravatesolidaire.org

Crédits photo : C. Arnould

Pour aller plus loin