SÉNIORS | FLANDRE INTÉRIEURE
7 octobre 2021

De la vie dans mon quartier avec l'habitat partagé

Depuis un an, le lotissement du Clos de l'étang à Esquelbecq s'anime grâce à la mise en place d'un habitat inclusif. Un nouveau cadre de vie pour ces seniors, accompagnés par une coordinatrice recrutée grâce au soutien du Département.

Comme chaque mardi après-midi, Mathilde rejoint la maison intergénérationnelle du Clos de l'étang. Geneviève, 64 ans, et Jacqueline, 71 ans, sont déjà attablées. Cet après-midi, ce sera plutôt jeux de société. La dernière fois, on avait fait du vélo et du triporteur mais il faisait plus beau se souvient Geneviève.

Cela fait presque un an que les deux pétillantes seniors ont rejoint le lotissement avec leur compagnon. Depuis, elles participent activement aux activités proposées par Mathilde, qui coordonne l'organisation de ce petit quartier situé à 5 minutes à pied du village.

"Ensemble on vieillit mieux"

Parmi les 15 logements, 8 font partie du projet d'habitat inclusif porté par la commune. Construits par Flandre Opale Habitat, ils sont tous adaptés aux besoins des personnes vieillissantes.

La spacieuse maison intergénérationnelle, au centre du lotissement, est équipée pour permettre aux locataires de se retrouver. C'est un projet pour vivre chacun chez soi, mais ensemble ! Chaque personne est actrice de son parcours de vie et apporte son expérience pour créer du lien et de la solidarité. Ensemble, on vieillit mieux !, explique Julie Courtois, adjointe au maire déléguée aux affaires sociales et à la communication. 

Avec le soutien financier du Département du Nord, la mairie a recruté Mathilde, qui fait vivre ce lien au quotidien : On sait qu'on peut compter sur elle ! Elle est toujours partante pour échanger, tester de nouvelles choses ! , raconte Jacqueline, qui à ses heures perdues, aime bien jouer les marieuses au sein du groupe. On rigole beaucoup ! C'est vraiment agréable de les aider à concrétiser leurs envies, confirme Mathilde. 

Aujourd'hui, 356 Nordistes, âgés ou en situation de handicap, ont déjà pu faire le choix de l'habitat inclusif grâce au Département du Nord. Les résultats positifs de ce mode de vie alternatif nous conduisent à poursuivre notre soutien à ces projets. 

Frédérique Seels, vice-présidente en charge de l'autonomie des seniors

De nouvelles aides pour de nouveaux projets

Le lotissement est idéalement situé, non loin du centre du village et à proximité de l'école et de la maison de retraite. Notre objectif est de développer des actions communes avec les autres services du territoire. Nous prévoyons par exemple de faire venir les centres de loisirs ou le conseil des jeunes , poursuit Julie Courtois. L'idée d'un parcours santé autour de l'étang germe également dans leur esprit. 

Une dynamique qui sera encore soutenue par le Département en 2021, pour le plus grand plaisir des locataires.

La collectivité vient en effet de renouveler son aide à 56 porteurs de projets, dont la commune d'Esquelbecq, et de l'accorder à 27 nouveaux acteurs. 

Crédits photo : Philippe Houzé

Pour aller plus loin

Retour au sommet